S’offrir un espace de travail à même sa chambre

icone Culture
mardi 20 janvier 2015
S’offrir un espace de travail à même sa chambre
Une lampe de travail, une chaise confortable et un bureau bien rangé sont indispensables aux longues nuits d'études. Photo : Alexia Busque
Une lampe de travail, une chaise confortable et un bureau bien rangé sont indispensables aux longues nuits d'études. Photo : Alexia Busque
Bon nombre d’étudiants cherchent un logement quand vient le temps de poursuivre leurs études dans la grande métropole. Et qui dit étudiant, dit souvent budget serré, donc peu de pieds carrés. Conjuguer coin bureau et espace « dodo » relève pourtant du possible, en s'organisant bien.

Intégrer un espace de travail à une petite chambre peut paraître un vrai casse-tête. Il suffit pourtant d’observer les composantes de la pièce. Voici quatre astuces qui guideront l’aménagement de votre espace:

Délimiter les espaces

Avant toute chose, il est important de regarder la pièce à nu. Dépourvu de tout meuble, l’espace indique souvent la voie à suivre. L’architecture sert très souvent de point de départ à la répartition des espaces. Par exemple, une fenêtre peut suggérer l’orientation du mobilier, une alcôve peut encadrer un coin bureau et une garde-robe peut se transformer en bibliothèque intégrée. Lorsque la pièce ne dispose pas d’une architecture particulière, l’application de couleur est toujours un moyen efficace – à peu de frais – pour distinguer deux zones.

Choisir les meubles

Une fois le zonage effectué, c’est l’heure de jouer à Tetris avec le mobilier. Pour concevoir un espace de travail convenable, il est nécessaire d’étudier les gestes et les tâches effectuées au quotidien pour en faire ressortir les besoins. Une surface de travail de 30 pouces par 60 pouces est le minimum requis pour déposer ordinateur et cahier sans se sentir oppressé. Une chaise confortable avec dossier est un incontournable pour quelqu’un qui passe de longues périodes devant son écran. Une lampe de travail est indispensable pour maintenir la concentration et maximiser le confort. Côté chambre, opter pour une tête de lit qui sert à la fois de table de chevet ainsi que rentabiliser l’espace sous le lit pour les vêtements saisonniers permet de sauver des pieds carrés.

Opter pour du rangement en hauteur

Pour procurer un effet de grandeur et libérer l’espace au sol, le rangement à la verticale est approprié. En concentrant le rangement sur un seul mur, on élève le regard, ce qui augmente visuellement le volume sous plafond. Les cabinets ouverts, les étagères ou encore les tablettes sont destinés aux ouvrages fréquemment employés. Les outils à moins grand usage sont dissimulés afin de libérer la surface de travail et alléger l’espace.

Maintenir l’équilibre

Lorsque les livres sont fermés, l’espace de travail doit pouvoir disparaître. Une organisation bien pensée permet de maintenir l’ordre et l’efficacité. Des porte-revues, des boîtes décoratives, des classeurs muraux et des paniers sont autant de moyens pour ranger et conserver un environnement propre. Pour maximiser la productivité et trouver facilement les choses, opter pour un système de couleur ou de transparence.

Finies les nuits blanches ! Au saut du lit, un espace de travail organisé à portée de main améliore l’efficacité.