Université de Denver: des cours de droit du cannabis

icone Societe
Par Lindsay-Anne Prévost
mardi 2 juin 2015
Université de Denver: des cours de droit du cannabis
La quantité de marijuana que les étudiants peuvent faire pousser chez eux et la consommation de cannabis sur un lieu de travail seront quelques-uns des sujets abordés. Crédit photo: Flickr/Don Goofy https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode
La quantité de marijuana que les étudiants peuvent faire pousser chez eux et la consommation de cannabis sur un lieu de travail seront quelques-uns des sujets abordés. Crédit photo: Flickr/Don Goofy https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode
Une chaire en droit du cannabis sera mise sur pied dès la rentrée prochaine à l’Université de Denver, située au Colorado — le premier État américain à légaliser la marijuana. Celle-ci permettra de répondre à certaines questions d’ordre juridique et économique posées par la légalisation du cannabis dans l’État conservateur américain.

« La création de cette chaire permettra le développement dun cursus de recherches sur le sujet », rapporte la revue The Cannabist, citée par Le Figaro Étudiant. Puisque la consommation de cannabis est illégale dans le reste du pays, les étudiants seront informés sur certaines questions économiques et juridiques. La quantité de marijuana qu’ils peuvent faire pousser chez eux et la consommation de cannabis sur un lieu de travail seront quelques-uns des sujets abordés.

« Il y a des étudiants qui viennent nous voir et qui envoient leur candidature parce quils sont intéressés par lindustrie du cannabisCes cours sont des outils de recrutement très efficaces », rapporte le professeur de droit à l’Université de Denver qui occupera la chaire pour les trois prochaines années, Sam Kamin, au magazine The Cannabist. Le poste serait subventionné par un cabinet d’avocats spécialisé dans la marijuana depuis sa légalisation dans le Colorado, le 1er janvier 2014. 

Illégalité canadienne

Au Canada, la consommation de cannabis à usage médicinal reste controversée. Le journal Le Soleil rapporte qu’un étudiant de la Saskatchewan, Michael Wileniec, a déposé une plainte devant les tribunaux parce que son école voulait lui interdire de fumer du cannabis médicinal près de l’établissement. La consommation de cannabis permet à Michael d’atténuer les douleurs reliées àsa grave maladie génétique, qui affecte son système nerveux. 

L’histoire de Michael Wileniec remet sur la table la question du cannabis à usage médicinal, à savoir si celui-ci doit être considéré comme un médicament et s’il pourrait ainsi être consommé dans les établissements scolaires.