Débats

Les autres rentrées musicales de l’Université

La formule adoptée par la FAÉCUM n’offre pas le même luxe que d’autres universités québécoises, qui peuvent accueillir au-delà d’une quinzaine d’artistes répartis sur différentes scènes. Ce faisant, il peut être difficile de satisfaire l’entièreté de la population étudiante avec seulement trois artistes qui doivent, autant que possible, donner une performance cohérente. Les insatisfaits ne doivent cependant pas se sentir laissés pour compte. Il existe plusieurs options pour célébrer la rentrée scolaire en musique dans les alentours des différents campus de l’UdeM, qui devraient satisfaire jusqu’aux mélomanes les plus difficiles.

MRCY

Le 26 septembre prochain, l’Espace Montmorency, situé à côté du Campus Laval, vibrera aux sons de la deuxième édition du Festival MRCY. Cette jeune organisation a fait couler beaucoup d’encre l’an dernier en invitant les groupes Metric et Death From Above 1979 sur l’Île Jésus. MRCY réussira à faire parler d’elle encore plus avec une programmation variée et éclectique, incluant la première visite québécoise du groupe de roots rock Alabama Shakes, le rappeur A$AP Ferg et la formation de rock expérimental Battles.

Les artistes locaux y feront aussi très bonne figure. On y compte, entre autres, Alaclair Ensemble, troupe de rap qui a brûlé les planches de la Place de la Laurentienne lors de la rentrée de 2012. La programmation compte aussi sur la présence de la jeune chanteuse Safia Nolin, dont le premier album Limoilou paraîtra le 11 septembre prochain. Si le prix des billets après la période de prévente peut en refroidir certains, il sera sans doute possible d’attraper quelques performances à partir d’une salle d’étude du pavillon Laval.

Agrirock 

Les étudiantes et étudiants de l’école de médecine vétérinaire n’auront pas besoin de se déplacer jusqu’à Montréal pour profiter de célébrations musicales au courant des prochaines semaines. Du 24 au 27 septembre prochain, la troisième édition du Festival Agrirock battra son plein dans les rues de Saint-Hyacinthe. Ayant pour but de promouvoir la scène locale maskoutaine, le Festival comporte aussi plusieurs noms connus du milieu musical québécois pour marier ses préférences à de belles découvertes. Grâce à cet ingénieux agencement, le public peut assister à différentes performances comme le projet expérimental Automatisme, et compléter la soirée avec une performance du groupe culte montréalais We Are Wolves.

Poly-show

D’année en année, l’école sœur de l’UdeM présente un spectacle de la rentrée des plus intéressants. Cet automne, afin d’inclure la communauté étudiante, Polytechnique présentait son traditionnel « Polyjam », ainsi qu’une ouverture assurée par Polyrad, leur radio étudiante. La suite a été assurée par les groupes Canailles et Radio Radio, tous deux de retour de grandes tournées estivales. Si l’édition de 2015 est déjà passée, vous le saurez pour l’an prochain!

Avec cette diversité de choix et ces nombreuses découvertes à faire, où que vous soyez à l’UdeM, nous vous souhaitons une bonne rentrée tout en musique.

 

 

 

Partager cet article