L’UEQ réagit à l’annonce du gouvernement

icone Societe
Par Zacharie Routhier
jeudi 30 août 2018
L’UEQ réagit à l’annonce du gouvernement
Le président de l'UEQ, Guillaume Lecorps (à droite) au côté de la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David (au centre). (Crédit photo : facebook.com I Union étudiante du Québec - UEQ)
Le président de l'UEQ, Guillaume Lecorps (à droite) au côté de la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David (au centre). (Crédit photo : facebook.com I Union étudiante du Québec - UEQ)
Le gouvernement du Québec a annoncé lundi une compensation financière de 3 900 $ pour les étudiants en enseignement complétant leur quatrième stage. Elle se fera en deux versements et ne sera pas conditionnelle à la réussite de celui-ci, selon l’Union étudiante du Québec (UEQ).

«C’est un excellent pas en avant, se réjouit le président de l’UEQ, Guillaume Lecorps. On est bien conscient qu’il y a d’autres stages, évidemment. C’est vers ça qu’on se dirige.» Il considère également que des améliorations potentielles doivent être apportées au programme de compensation financière des étudiants en enseignement.

«Est-ce un montant suffisant ? s’interroge-t-il. On pourra l’évaluer dans le futur, on sait que c’est un programme qui va mériter d’être optimisé.» Il estime que l’appareil étatique est ouvert à maintenir le dialogue à ce sujet.

Négociation

L’UEQ s’est assise à la table des négociations avec le gouvernement cet été pour discuter des modalités de versement de l’enveloppe de 15 millions de dollars promise aux stagiaires lors du dernier budget. «Initialement, on nous a proposé une bourse un peu inférieure au niveau du montant, explique Guillaume. Elle était en un seul versement, à la toute fin du stage et conditionnelle à sa réussite.»

Il insiste sur le fait que si l’UEQ a discuté des modalités de la bourse avec le gouvernement, la victoire appartient néanmoins à la Campagne de revendications et d’actions interuniversitaires pour les étudiants et étudiantes d’éducation en stage (CRAIES). «C’est un mouvement qui a été mobilisé pendant de longues années et qui a été vital», souligne le président.

  • PARTAGE