L’ASSÉ boycottera-t-elle le Sommet ?

icone Societe
Par Tiffany Hamelin
Vendredi 11 janvier 2013
L'ASSÉ boycottera-t-elle le Sommet ?
Pierre Duchesne lors d'une conférence à l'UdeM le 3 octobre dernier. (Crédit photo : Pascal Dumont)
Pierre Duchesne lors d'une conférence à l'UdeM le 3 octobre dernier. (Crédit photo : Pascal Dumont)

Les membres de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) seront amenés à discuter au début février de la non participation de l’association lors du prochain Sommet sur l’Enseignement supérieur qui aura lieu le mois prochain.

Lors de leur prochain congrès, qui devrait avoir lieu au début du mois de février, le comité de direction de l’ASSÉ proposera à ses membres de boycotter le Sommet. « Nous allons proposer à nos membres de ne pas participer au Sommet puisque nous avons compris que le gouvernement péquiste ne cherche qu’à nous imposer ses idées », selon l’un des membres du comité, Jean-Michel Savard rejoint par téléphone.

M. Savard précise que cette proposition est dans l’air depuis les premières rencontres pré-sommet auxquelles l’ASSÉ a participé. « C’est au travers des assemblées générales qui se déroulent depuis le mois de décembre que le comité a décidé d’adopter en cahier de position de proposer la non participation au prochain Sommet », ajoute M. Savard.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et des Technologies Pierre Duchesne déplore le comportement de l’ASSÉ. « Le précédent gouvernement se battait pour les exclure des discussions. Nous, on fait le contraire. On essaie de les inclure », a-t-il déclaré à La Presse.  « Le contexte est différent, se défend M. Savard. Nous faisions face à un gouvernement libéral tendu lors des grèves, aujourd’hui le Parti québécois nous invite à discuter de l’avenir des universités mais ne prend pas en considération ce qu’on lui dit. »

Le 9 janvier dernier, Pierre Duchesne avait réagi à la publication d’un tract par l’ASSÉ. Le tract, qui indiquait « Le Sommet appartient au gouvernement. La rue est à nous! », a mené M. Duchesne à critiquer l’association. « En prévision du #sommet2013, il est malheureux que l’ASSEsolidarite tente de créer ds divisions entre nous », a indiqué le ministre sur son compte Twitter.