Les travaux universitaires remplacés par Wikipedia?

icone Societe
Par Fanny Bourel
samedi 23 mars 2013
Les travaux universitaires remplacés par Wikipedia?
Publier des articles sur l'encyclopédie en ligne Wikipedia plutôt que des travaux universitaires est étudiée par des universités en Pologne et en Ukraine. (Crédit : Flickr.com - giulia.forsythe)
Publier des articles sur l'encyclopédie en ligne Wikipedia plutôt que des travaux universitaires est étudiée par des universités en Pologne et en Ukraine. (Crédit : Flickr.com - giulia.forsythe)

Une fois écrits, des mémoires ou des thèses passent plus de temps à prendre la poussière sur des étagères de bibliothèques qu’à être consultés. Selon le site américain d’information Global Post, des universités polonaises et ukrainiennes explorent donc actuellement la possibilité pour les étudiants de publier des articles Wikipedia plutôt que des thèses. 

L’Institut polytechnique de Kharkiv, en Ukraine, a mené à la session d’automne un programme test qui a aboutit à la publication par les étudiants de 23 nouveaux articles ou compléments d’articles existants. « Contribuer à Wikipedia augmente considérablement la motivation des étudiants puisque leurs articles peuvent être lus par le monde entier, et pas seulement par leurs professeurs ou superviseurs », justifie l’un des coordonateurs du projet Wikipedia à Kharkiv Sergei Petrov. 

L’Université de médecine de Poznan, en Pologne, veut même aller plus loin. Dès cette année, elle songe à rendre obligatoire pour ses étudiants la publication d’articles sur Wikipedia. Ils remplaceront les mémoires de premier cycle rédigés jusqu’à présent. “Ces travaux contribuent peu à la recherche, relèvent plus de la réécriture de travaux originaux et prennent de plus en plus de place dans nos archives », a déclaré le doyen,  Zbigniew Krasinski, au journal local Gazeta Poznan

Les partisans du projet, soutenu par l’encyclopédie en ligne Wikipedia, y voient l’opportunité de faciliter la diffusion de la connaissance et de revigorer la recherche en la rapprochant du grand public. 

 

cism