Détournement de fonds à McGill

icone Societe
Par Thomas Martin
mardi 15 mai 2018
Détournement de fonds à McGill
Un second projet en collaboration avec Youth Employment Services (YES) prévoit l'aide de près de 400 jeunes par le biais de stages, de formations en français langue seconde et de soutien à l'emploi pour un montant de 514 145 $. (Crédit Photo : Flickr.com I MichaelWu)
Un second projet en collaboration avec Youth Employment Services (YES) prévoit l'aide de près de 400 jeunes par le biais de stages, de formations en français langue seconde et de soutien à l'emploi pour un montant de 514 145 $. (Crédit Photo : Flickr.com I MichaelWu)
Un ancien directeur adjoint pour les résidences, bâtiments et installations de l’Université McGill, Donald Nycklass, aurait détourné des centaines de milliers de dollars pour rénover sa maison. L’université, après une entente, lui demande de rembourser près de 370 000 $.

D’après des documents judiciaires, l’affaire remonte à au moins un an, lorsqu’en 2017, l’université décide de mener une enquête interne sur les agissements de M. Nycklass. « La vérification de McGill a permis de confirmer que M. Nycklass […] s’était servi de son poste pour acheter des produits destinés à être utilisés pour sa résidence personnelle », a déclaré une avocate de l’établissement dans une déclaration à la Cour supérieure.

À la suite de cette enquête, un accord a été trouvé entre l’université et son ancien employé. Pour ne pas rendre l’affaire publique, l’accord est resté secret et a été signé en août 2017. Cet accord exigeait de M. Nycklass qu’il démissionne et rembourse la somme de 207 787 $ en s’engageant à vendre la maison au cœur de cet imbroglio.

En contrepartie, McGill assurait à son désormais ex-employé de ne pas engager de procédures supplémentaires contre lui, notamment, de renoncer à des poursuites criminelles. En continuant à inspecter sur ce cas, l’université a finalement découvert que son ancien directeur, aujourd’hui chargé de projet chez VIA Rail, a omis de déclarer un montant additionnel de 162 050 $ en argent détourné.

McGill indique aujourd’hui n’avoir pas de nouvelles de M. Nycklass concernant cette affaire.