Quartier Libre
Facebook Twitter Instagram LinkedIn FAÉCUM

Montréal est-elle antisémite ?

icone Societe
Par Camille.Desmares
mercredi 29 septembre 2010
Montréal est-elle antisémite ?

«Les Juifs montréalais craignent “l’atmosphère de gang” alors que les incidents antisémites se multiplient », titrait en mai dernier un article du quotidien israélien Haaretz. Loin d’être un journal à sensations, Haaretz est « le journal de référence chez les politiques et les intellectuels israéliens», dixit le Courrier international. L’organisation juive-canadienne B’nai Brith, citée par l’article, a dénombré 373 attaques jugées antisémites au Québec en 2009, en hausse par rapport aux 245 de l’année précédente. Rassemblements anti-Israël dans les rues de Montréal en 2009, agression d’une femme enceinte à Côte-des-Neiges en mai dernier, inscriptions de croix gammées et entrée par effraction dans une synagogue d’Outremont en mars, l’agressivité contre les Juifs est un fait difficile à nier.

«Certains membres de la communauté disent y penser à deux fois désormais avant de quitter leur domicile. La peur constante et l’intimidation endurée par notre communauté est une situation inacceptable dans une société libre et démocratique comme le Québec», affirme un porte-parole de B’nai Brith dans le même article. D’ailleurs, c’est au Québec qu’on déplore le plus grand nombre d’incidents antisémites au Canada. Il faut dire que la province abrite le quart de la population juive du pays.

En guise d’explication, l’article souligne que cette hausse d’incidents est survenue après l’opération israélienne « Plomb durci » dans les territoires occupés.

Réalité ou exagération médiatique d’un journal israélien ? La police de Montréal, le SPVM, n’avait aucun commentaire à émettre à ce sujet.