Ciné-campus reprend ses activités en janvier 2021

icone Campus
Par Esther Thommeret
lundi 30 novembre 2020
Ciné-campus reprend ses activités en janvier 2021
L’objectif pour l'Université est de briser l’isolement des étudiants, une initiative supportée par une subvention du gouvernement. Crédit : Karen Zhao via Unsplash.
L’objectif pour l'Université est de briser l’isolement des étudiants, une initiative supportée par une subvention du gouvernement. Crédit : Karen Zhao via Unsplash.

Le Ciné-Campus de l’UdeM reprendra sa programmation complète à l’hiver 2021, grâce à une subvention du gouvernement qui vise à briser l’isolement des étudiants. Les projections de films seront accessibles en ligne gratuitement.

En raison de la pandémie, Ciné-Campus a dû limiter sa programmation pour le trimestre d’automne. Le 14 janvier prochain, il reprendra ses activités habituelles, mais à distance. « La programmation sera offerte en ligne, avec des discussions comme on le faisait en présentiel avant la pandémie, annonce la porte-parole de l’UdeM, Geneviève O’Meara. On va être capable de présenter une dizaine de projections, à raison d’une par semaine. »

La première projection virtuelle présentera Je m’appelle Humain, de la réalisatrice Kim O’Bomsawin. Ce documentaire porte sur la poète autochtone Joséphine Bacon.

Briser l’isolement

D’après l’UdeM, l’objectif de cette reprise est de briser l’isolement des étudiants. « Ce dont on s’est rendu compte au fil des années, c’est que de nombreux étudiants qui participent au Ciné-Campus vivent seuls ou en résidences, et ils y vont pour rencontrer des gens et discuter avec eux, poursuit la porte-parole. C’est pour ça qu’on sait que c’est une activité qui fait en sorte de briser l’isolement. »

cism

Les projections seront suivies de discussions avec des invités surprises, notamment des acteurs et des réalisateurs.

Une subvention du gouvernement

Ciné-Campus offre maintenant sa programmation gratuitement grâce à une subvention du gouvernement. D’après la porte-parole, l’UdeM a obtenu près d’un million de dollars pour soutenir les initiatives en santé psychologique. Une partie de ce montant a été accordée au Ciné-Campus.

« Il y a quelques semaines, la ministre Danielle McCann a annoncé un financement supplémentaire pour les universités et les cégeps, pour tout ce qui permet de briser l’isolement et de soutenir la santé psychologique des étudiants », explique Mme O’Meara. Un pourcentage de ce financement a été attribué au Ciné-Campus de l’UdeM afin d’offrir une programmation complète pendant la session d’hiver 2021.

Lors de leur inscription aux projections, les étudiants recevront un lien qui leur permettra de regarder le film pendant 24 heures. « Cette règle a surtout été pensée pour les étudiants internationaux, qui ne sont pas sur le même fuseau horaire, afin qu’ils puissent aussi avoir accès à la programmation », précise Mme O’Meara.