Actualites

4 questions à Kevin Lespérance

Le mandat d’un poste au Bureau exécutif (BE) de la Fédération des associations étudiantes du campus de l’UdeM (FAÉCUM) dure un an. C’est lors du Congrès annuel de la fédération étudiante que les nouveaux officiers sont élus par les associations étudiantes présentes. Quartier Libre questionne les onze candidats avant les élections du 23 mars.

Kevin Lespérance – Candidat au poste de coordonnateur à la vie de campus

Quartier Libre : Pourquoi vouloir faire partie du BE de la FAÉCUM ?

Kevin Lespérance : Après plusieurs années à l’Université je pense que j’ai acquis un bon bagage dont pourraient bénéficier les étudiants surtout au niveau de la vie étudiante. J’aimerai donc transmettre mes compétences.

Q.L. : Quelle est ton expérience dans le milieu associatif ?

K.L. : J’ai été coordonnateur à la vie étudiante de mon association des étudiants et étudiantes en biochimie et j’ai été représentant sportif les deux années précédentes.

Q.L. : Quelle est ta vision du poste de coordonnateur à la vie de campus ?

K.L. : J’aimerai amener un aspect sportif. En plus de promouvoir cet aspect-là, je souhaiterai amener une certaine chaleur entre les différentes associations étudiantes pour qu’on ait une vie étudiante agréable et qu’on ait un campus qui soit plus ouvert.

Q.L. : Selon toi, quel est le plus gros enjeu pour la FAÉCUM l’an prochain ?

K.L. : Au niveau de la discrimination, il faudrait aller chercher le plus de monde et ne laisser personne de côté. Particulièrement auprès des étudiants qui ne se sentent pas interpellés par les activités de la FAÉCUM et je pense que le gros défi ce sera d’aller les chercher. 

Partager cet article