À propos

Quartier Libre est le journal des étudiants de l'université de Montréal. Il a été fondé en 1993 à la suite de la disparition du journal Le Continuum, ex-journal de la FAÉCUM.

Son nom fait écho au Quartier Latin, pendant longtemps le journal des étudiants de l’université, et à un poème de Jacques Prévert. C’est Jean-François Nadeau,  directeur adjoint de l’information au Devoir, qui suggéra de donner ce nom au nouveau journal.

Quartier Libre est un bimensuel qui publie 16 numéros durant les sessions d'automne et d'hiver. Il est divisé en trois sections : Campus, Société et Culture. Sa ligne éditoriale traite de tous les sujets  qui concernent  le campus de l’UdeM et ses étudiants. Elle couvre aussi la culture émergente québécoise. Quartier Libre compte sur la collaboration des étudiants de l’UdeM et ce, quel que soit leur programme d'études.

Outre sa mission de couverture journalistique, Quartier Libre a une mission de formation. Véritable journal-école  depuis sa création, Quartier Libre  est un tremplin pour les étudiants qui souhaitent faire carrière en journalisme.

Innovateur et dynamique,  Quartier Libre est nommé meilleur journal étudiant québécois 2013 et 2015, concours de la presse universitaire étudiante organisé par les amis du Devoir du journal éponyme, Le Devoir.  En 2005, il avait déjà  été nommé  meilleur journal étudiant du Canada  par Paul Wells, chroniqueur au magazine canadien Maclean's.

Organe de diffusion indépendant  de l’UdeM, Quartier Libre tire à  6000 exemplaires  et est distribué à travers 65 points sur le campus et ses environs.

Le journal est financé par des revenus publicitaires et par une cotisation des étudiants de l'Université de Montréal.

 

 

ajax loader

STM :

51

119

129

165

CDN/Queen Mary

Sud ›

14h34 -

14h40 -

14h46

Chroniqueurs

Alexia Busque

Design d'intérieur

Emilie Mouchard

Juridique

Khalil Ben Mahmoud

Technologie

Marianne-Sarah Saulnier

Recherche universitaire

Pierre Charpilloz

Cinéma

Raphael Boivin-Fournier

Culture

Régine Gagnon

Psychologie

Sarah Marchand

Littérature

Nos chroniqueurs >