COVID-19 : Le gouvernement lance un appel aux universités

icone Societe
Par Edouard Ampuy
jeudi 26 mars 2020
COVID-19 : Le gouvernement lance un appel aux universités
« Nous sommes, en ce moment même, en train de recenser le matériel et l’équipement que nous avons et que nous pourrions ensuite déployer là où les besoins des gouvernements le requièrent », explique la porte-parole de l'UdeM, Geneviève O'Meara.
« Nous sommes, en ce moment même, en train de recenser le matériel et l’équipement que nous avons et que nous pourrions ensuite déployer là où les besoins des gouvernements le requièrent », explique la porte-parole de l'UdeM, Geneviève O'Meara.
Le gouvernement fédéral fait appel aux ressources des universités, des cégeps et des écoles polytechniques pour répondre aux besoins du Canada dans la lutte contre la COVID-19. L’UdeM compte répondre à cette demande et recense actuellement le matériel et les équipements disponibles.

Le 21 mars dernier, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, Navdeep Bains, a envoyé une lettre aux établissements au sujet de l’approvisionnement des fournitures essentielles. Le premier ministre Justin Trudeau a relayé l’appel dans son point de presse quotidien du lundi 23 mars.

« Il est essentiel que notre système de santé, nos prestataires de soins et nos intervenants de première ligne disposent d’appareils médicaux, de fournitures et d’équipements sûrs et efficaces. », peut-on lire dans la lettre.

M. Bains demande aux établissements de faire l’état des stocks disponibles d’équipements de protection individuelle des laboratoires. « Cela pourrait inclure des gants, des masques et des blouses chirurgicales; des désinfectants; des lingettes; des ventilateurs; ainsi que d’autres équipements et fournitures médicaux », est-il précisé. Le ministre demande également de déterminer des méthodes de fabrication innovantes pour répondre aux pénuries potentielles d’équipements essentiels, et donne en exemple l’utilisation de l’imprimante 3D pour produire des appareils médicaux.

La réponse de l’UdeM

L’UdeM, par la voix de sa porte-parole, Geneviève O’Meara, explique travailler pour répondre à la demande du gouvernement. « Nous sommes, en ce moment même, en train de recenser le matériel et l’équipement que nous avons et que nous pourrions ensuite déployer là où les besoins des gouvernements le requièrent », indique-t-elle.

L’appel a été relayé à toutes les facultés de l’Université et la réponse est bonne, assure la porte-parole, qui ajoute qu’il est encore trop tôt pour indiquer les résultats de ce recensement.

L’Université pense également pouvoir fournir des ressources humaines. « L’UdeM a, dans ses rangs, du personnel hautement qualifié qui pourrait aussi être appelé en renfort sur le terrain », déclare Mme O’Meara.

Les autres établissements

D’autres établissements ont déjà répondu à l’appel du gouvernement. Les universités McGill et McMaster ont annoncé avoir des équipements disponibles dans leurs laboratoires.

L’atelier Makerspace Richard-L’Abbé de l’Université d’Ottawa utilise ses imprimantes 3D pour fabriquer des équipements de protection.

De son côté, L’Institut de recherche du Centre de santé universitaire de l’Université McGill (CUSM) a lancé un concours pour concevoir un ventilateur portable.

Le gouvernement a précisé que les établissements qui disposent du matériel demandé doivent se rendre sur ce site Internet.