Vox Pop Voyage alternatif

icone Societe
Par Bastien Potereau
mardi 2 octobre 2012
Vox Pop Voyage alternatif
Géraldine Poulin Saint-Laurent, étudiante en coopération internationale (Crédit : Bastien Potereau)
Géraldine Poulin Saint-Laurent, étudiante en coopération internationale (Crédit : Bastien Potereau)

Certains voyageurs aiment sortir des sentiers battus pour découvrir le monde. Les étudiants de l’UdeM privilégient-ils les séjours tout compris ou sont-ils tentés par le voyage alternatif ?

Gabriel Chagnon • Cinéma

J’alternerais entre les deux. J’ai déjà visité des pays en formule tout compris, alors maintenant j’aimerais vraiment faire le tour de l’Europe avec mon sac à dos. Je choisirais les lieux que je voudrais visiter, mais sans savoir précisément où j’irais dormir. Mon itinéraire resterait flexible !

Gabriel Chagnon, étudiant en cinéma (Crédit : Bastien Potereau)

Géraldine Poulin Saint-Laurent  • Coopération internationale

cism

Mon domaine d’études m’amène à voyager différemment, car je vais là où je peux être utile. Ce n’est pas du tourisme classique. Je travaille pour la communauté, pour apporter quelque chose aux gens, mais aussi à moi-même. D’ailleurs, cet été, je pars en Bolivie faire de la prévention de la violence familiale.

Géraldine Poulin Saint-Laurent, étudiante en coopération internationale (Crédit : Bastien Potereau)

Hajar Alami  • Économie

C’est certain que je suis intéressée par le voyage alternatif, mais je ne sais pas vraiment comment le réaliser. Si je décide de le faire, ce sera avec mes amis, mais je ne partirai pas seule. En tant que femme, j’aurais trop peur de voyager seule.

Hajar Alami, étudiante en économie (Crédit : Bastien Potereau)

Abel Pli • Études internationales

Quand je voyage, j’aime profiter du confort des hôtels. À partir de là, je planifie mes visites sur les sites touristiques aux alentours. Je ne partirais pas sans savoir où je dors, ni comment aller d’un lieu à un autre.

Abel Pli, étudiant en études internationales (Crédit : Bastien Potereau)