Actualites

Villeray, Saint-Michel et Parc-Extension : les loyers les plus abordables près de l’UdeM

Vivre dans la Petite Italie ou à proximité du marché Jean-Talon serait plus abordable que dans d’autres quartiers prisés, comme le Plateau-Mont-Royal ou Rosemont–La Petite-Patrie, laissent croire les résultats obtenus par les journalistes. Un logement coûte en moyenne 833 $ dans Rosemont et 1168 $ dans le Plateau-Mont-Royal, ce qui équivaut à un écart se situant entre 60 $ et 400 $ mensuellement.

L’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, où est située une bonne partie du campus de l’UdeM, proposerait des loyers moins avantageux avec une moyenne de 933 $ par mois. Son jumelage, dans le cadre de l’enquête, avec les quartiers mieux nantis de la Ville de Mont-Royal et de l’arrondissement d’Outremont, pourrait toutefois biaiser les résultats.

La banlieue : encore moins cher

Découverte intéressante pour les étudiants tentés de poursuivre leur parcours universitaire sur la Rive-Sud de Montréal : les données recueillies par ICI Radio-Canada démontrent que les coûts sont encore plus faibles à proximité du campus Longueuil de l’UdeM. Le prix moyen pour un logement y est de 748 $.

Il faut toutefois débourser 20 $ supplémentaires chaque mois à l’achat de la carte OPUS (pour la Zone 3 qui couvre Longueuil) et il faut compter 45 minutes pour se rendre sur le campus de la montagne à partir de la station Longueuil–Université-de-Sherbrooke.

Pour compiler leurs résultats, les journalistes de ICI Radio-Canada ont épluché plusieurs centaines d’annonces sur le site Kijiji afin de réaliser une moyenne du coût du logement réel. L’objectif de leur enquête était de comparer les données réelles avec les estimations réalisées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement, qui s’avèrent généralement plus faibles, selon les conclusions des journalistes.

 

Partager cet article