Une nouvelle campagne pour la santé mentale à l’UdeM

icone Societe
Par Paul Fontaine
lundi 11 octobre 2021
Une nouvelle campagne pour la santé mentale à l’UdeM
Affiche de la campagne Tout le monde a des bas. Image : FAÉCUM sur Facebook.
Affiche de la campagne Tout le monde a des bas. Image : FAÉCUM sur Facebook.

L’UdeM, la FAÉCUM et l’Association générale des étudiantes et étudiants de la Faculté de l’éducation permanente (AGEEFEP) ont lancé le mercredi 6 octobre dernier la campagne Tout le monde a des bas. Celle-ci a pour objectif de sensibiliser l’ensemble de la communauté universitaire aux enjeux liés à la santé psychologique.

En chaussettes, en bottes ou en espadrilles : nous avons tous des bas. C’est sur ce jeu de mots que l’UdeM, la FAÉCUM et l’AGEEFEP misent pour normaliser les hauts et les bas que peuvent vivre tous les membres de la communauté universitaire.

L’objectif de cette campagne est non seulement de rassembler sur un même site Internet toutes les ressources d’aide psychologique offertes par l’UdeM et des services externes, mais également d’outiller ceux et celles qui désirent offrir leur soutien à une personne dans le besoin. À ce titre, des articles éducatifs, des vidéos et des témoignages seront partagés pendant la session d’automne et diffusés sur les réseaux sociaux.

Ça va aller 2.0

La campagne Tout le monde a des bas s’inscrit dans la continuité de celle de 2019 Ça va aller, dont elle reprend le répertoire des ressources d’aide et de soutien. Elle s’en distingue toutefois par sa portée communautaire et s’adresse ainsi aux étudiants et aux étudiantes, mais également au corps professoral et au personnel.

Par son intermédiaire, l’UdeM, la FAÉCUM et l’AGEEFEP lancent donc un appel à instaurer un climat de bienveillance au sein de toute la communauté universitaire, pour et grâce à celle-ci.