Un Américain nommé 16e recteur de l’oratoire Saint-Joseph

icone Societe
Par Romeo Mocafico
mardi 24 novembre 2020
Un Américain nommé 16e recteur de l’oratoire Saint-Joseph
Le père Michael DeLaney lors de la messe d’installation du 22 novembre à l’oratoire Saint-Joseph. Crédit : gracieuseté de l’oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
Le père Michael DeLaney lors de la messe d’installation du 22 novembre à l’oratoire Saint-Joseph. Crédit : gracieuseté de l’oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.

Le père Michael DeLaney est devenu ce dimanche 22 novembre le 16recteur de l’oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. En nommant un Américain, le sanctuaire poursuit sa dynamique de recherche de multiculturalisme au sein de ses membres.

« Je suis très reconnaissant et honoré de cette occasion qui m’est donnée de poursuivre l’œuvre de saint frère André afin que son importante mission reflète les valeurs de notre Congrégation de Sainte-Croix, a déclaré le nouveau recteur de 62 ans. Saint frère André fut un modèle d’accueil, en croyant fermement que toute personne qu’il rencontrait, peu importe son origine et ses croyances, pouvait partager notre foi en appartenant à l’Église universelle. »

Le père DeLaney succède ainsi au père Claude Grou, lui aussi membre de la Congrégation de Sainte-Croix, qui a assumé la fonction de recteur au cours des quinze dernières années.

Le président du conseil d’administration de l’Oratoire, MeSerge Benoît, explique, dans le communiqué accompagnant l’annonce du nouveau recteur, que le processus de nomination a commencé il y a plusieurs mois. Le choix du père DeLaney, « un leader naturel, un homme de foi et un homme d’équipe », selon les propos du père Mario Lachapelle, s’est rapidement imposé au sein du comité de sélection.

Un Américain à Montréal

L’oratoire Saint-Joseph indique dans son communiqué que l’approche de la Congrégation de Sainte-Croix, qui régit le lieu, consiste à composer des équipes formées de religieux et de laïcs de différents pays. « À l’Oratoire, le multiculturalisme du personnel religieux est à l’image des pèlerins, des visiteurs et de la communauté d’ici, peut-on lire. La nomination de père Michael DeLaney s’inscrit dans cette approche. »

Né en 1958 aux États-Unis, le père DeLaney a grandi à Skaneateles, dans l’État de New York. Il a suivi des études en relations internationales à l’Université de Georgetown, à Washington, puis en théologie à l’Université Notre-Dame, en Indiana. Il peaufine désormais son français à Montréal, depuis son arrivée en mars dernier.