Retour sur les saisons extérieures des Carabins

icone Campus
Par David Fillion
jeudi 2 décembre 2021
Retour sur les saisons extérieures des Carabins
Des efforts couronnés d’applaudissements du public… quels que soient les résultats. Crédit photo : Isabelle Bergeron
Des efforts couronnés d’applaudissements du public… quels que soient les résultats. Crédit photo : Isabelle Bergeron
Novembre a été le mois au cours duquel la plupart des équipes sportives qui jouent sur de la pelouse sont arrivées à la fin de leurs parcours. Pour certains Carabins, les affrontements se sont prolongés jusqu’aux compétitions nationales. D’autres n’ont pas atteint les finales de saison.

Des efforts couronnés d’applaudissements du public… quels que soient les résultats. Les équipes sportives de l’Université de Montréal sont nombreuses, mais plusieurs d’entre elles ont raccroché leurs uniformes pour l’hiver. Les athlètes qui performent au football, au soccer, au rugby, en cross-country et au golf sont à l’arrêt : c’est l’instant où les saisons des Carabins « d’intérieur » prennent leur envol.

Du côté des équipes de rugby, les joueurs masculins ont terminé leur parcours fin octobre. Ils ont obtenu le 5e des 7 rangs du classement provincial. Les athlètes féminines ont pour leur part atteint les finales de saison, mais elles se sont inclinées dans la course à la 3e place.

Pour l’équipe masculine de football, les espoirs et les efforts des joueurs ont eu raison de leurs adversaires lors du championnat provincial. Titre en mains, les Carabins ont poursuivi leur chemin jusqu’à la compétition nationale. Toutefois, ils ont trouvé la défaite, in extremis, en demi-finale canadienne. Alors qu’il ne restait en effet que 5 secondes avant la fin de la partie, les Huskies de la Saskatchewan ont marqué le touché victorieux au cours du match du 27 novembre dernier. Ils ont ainsi récupéré le triomphe des mains des Carabins, sur la marque finale de 14 – 10.

Du côté des joueuses de l’équipe féminine de soccer de l’UdeM, leurs adversaires ont eu raison d’elles lors de la finale provinciale. Elles ont donc vu leur saison prendre fin sur une deuxième place. Les joueurs de l’équipe masculine ont quant à eux dominé la saison et se sont retrouvés au championnat national pour la 4e année consécutive*, ont remporté la finale et, ipso facto, le titre de champions canadiens.

Un effort individuel au profit du collectif

En ce qui concerne les sports où priment les performances individuelles, comme le golf et le cross-country, les résultats des équipes dépendent des efforts de chacun et de chacune des athlètes. Chaque position individuelle correspond à un nombre de points, et le cumulatif de ces points permet de calculer la position des équipes.

En golf, l’équipe féminine a décroché son premier titre de championne provinciale, tandis que l’équipe masculine, également sur le podium, a remporté la deuxième place.

Les résultats des athlètes de cross-country sont quant à eux plutôt définis en fonction de chacun des championnats et des événements. Le classement ne se calcule pas nécessairement au cours d’une saison, mais plutôt une compétition à la fois.

Place aux sports « d’intérieur »

Les adeptes de sport en salles pourront prochainement assister aux performances des joueurs et joueuses de tennis, de badminton, de hockey, de volleyball, de natation et de cheerleading, et ce, jusqu’en mars 2022.

À l’hiver 2022, le public pourra également suivre les performances des athlètes en ski alpin pour leur 49e saison interuniversitaire.

 

*En dehors de la saison 2020 au cours de laquelle les sports interuniversitaires n’ont pas eu lieu.