Regarder un film sous les étoiles

icone Culture
Par Anaïs Amoros
lundi 27 juin 2022
Regarder un film sous les étoiles
Cinéma sous les étoiles se présente comme un « pionnier des projections en plein air et l’un des plus grands événements du genre ». Crédit photo : DR Facebook Funambules Médias
Cinéma sous les étoiles se présente comme un « pionnier des projections en plein air et l’un des plus grands événements du genre ». Crédit photo : DR Facebook Funambules Médias
Du 29 juin au 9 septembre, la communauté étudiante pourra profiter de la 13e édition de Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias, qui proposera plus de 55 projections gratuites dans 20 parcs montréalais.

À l’occasion de la 13e édition du festival de cinéma social et politique Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias, plusieurs films seront présentés pour la première fois au Canada.

Le film documentaire L’énergie positive des dieux de la réalisatrice française Laetitia Moller ouvrira le bal le mercredi 29 juin à 19 h au parc Baldwin, dans le quartier Plateau-Mont-Royal. 

Le 21 juillet à 21 h au parc Molson, dans l’arrondissement Rosemont–La-Petite-Patrie, c’est le documentaire Robin Bank de la réalisatrice espagnole Anna Giralt Gris qui sera présenté pour la première fois au Canada.

Enfin, Ni Dieu ni maitre Épisode 3 : Des fleurs et des pavés et Épisode 4 : Les réseaux de la colère du documentariste français Tancrède Ramonet seront projetés en première canadienne le mardi 16 août 2022 à 20 h 15 au parc Médéric-Martin, dans Ville-Marie, et le mercredi 17 août à 20 h 15 dans le square Dézéry, au cœur du quartier Hochelaga. 

Un documentaire social dans l’espace public

Cinéma sous les étoiles se présente comme un « pionnier des projections en plein air et l’un des plus grands événements du genre ». « Le Cinéma sous les étoiles se veut être un lieu de débats publics où les enjeux politiques qui rongent notre époque sont rendus accessibles », déclare le festival sur son site Internet. 

Plusieurs cinéastes québécois seront présents lors de la diffusion de leurs films afin de participer à ces débats, comme Jenny Cartwright, qui viendra présenter le vendredi 1er juillet à 21 h 15 au parc Jarry, dans le quartier Villeray, son film Je me souviens d’un temps où personne ne joggait dans ce quartier.

Le 22 juillet, c’est le réalisateur Paul Tom qui prendra part aux discussions dans le même parc à la suite de la projection de son film Seuls.

Le lundi 8 août à 20 h 30, la cinéaste Émilie Serri assistera à la diffusion de son documentaire Damascus Dream au parc Dante, dans l’arrondissement Rosemont–La-Petite-Patrie.

La communauté étudiante peut retrouver la programmation complète du festival sur le site Internet de Cinéma sous les étoiles.