Prêts et bourses : des façons de financer ses études

icone Societe
Par Alexia Boyer
mardi 13 septembre 2022
Prêts et bourses : des façons de financer ses études
Crédit : Mohamed Hassan sur Pixabay
Crédit : Mohamed Hassan sur Pixabay
Prêts et bourses sont essentiels pour la réussite d’un grand nombre d’étudiant•e•s, mais ils peuvent parfois être un casse-tête au moment de présenter une demande. Quartier Libre détaille les solutions qui existent pour financer ses études et pour se faire accompagner dans ses démarches.

La rentrée universitaire entraîne inévitablement la question du financement des études. Que ce soit pour payer ses droits de scolarité ou faire face à ses dépenses courantes, diverses aides financières sont proposées. 

Vérifier son admissibilité aux bourses de l’UdeM

L’UdeM propose de nombreuses bourses, quels que soient le domaine d’études ou le niveau de scolarité. Si certaines d’entre elles sont réservées aux étudiant•e•s qui se distinguent par leurs résultats scolaires, bien d’autres s’adressent à des profils de tous horizons. Par exemple, l’Université offre des bourses aux étudiant•e•s-athlètes, aux étudiant•e•s autochtones ou encore aux étudiant•e•s originaires d’autres pays ou provinces canadiennes. La meilleure façon de connaître son admissibilité pour une ou plusieurs bourses consiste à consulter la rubrique Bourses d’études du site Web de l’Université. Celle-ci regroupe tous les détails concernant les montants alloués, les conditions d’attribution et les dates limites de candidatures. Attention, pour certaines bourses, les personnes intéressées doivent postuler avant mi-septembre!

Autre solution : les prêts et bourses gouvernementaux

D’autres pistes de solutions existent pour financer ses études. Les étudiants québécois peuvent par exemple se pencher sur le Programme de prêts et bourses géré par l’Aide financière aux études (AFE) du ministère de l’Enseignement supérieur du Québec. Celui-ci permet d’accéder à des prêts à un taux d’intérêt très avantageux par rapport au marché et dont le remboursement ne s’effectue qu’une fois les études terminées. Pour les étudiant•e•s les plus précaires, des bourses peuvent aussi s’ajouter aux prêts.

Les étudiant•e•s originaires d’autres provinces du Canada peuvent pour leur part se tourner vers le Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) ainsi que vers les programmes d’aide financière provinciaux et territoriaux.

Le Service à la vie étudiante accompagne la communauté universitaire

S’y retrouver parmi toutes les options de financement proposées peut parfois être difficile, le Service à la vie étudiante de l’Université propose deux événements en ligne pour y voir plus clair : 

Les personnes qui souhaitent assister à ces événements doivent s’inscrire au préalable. Pour celles et ceux qui ne pourront pas y assister, un document compile toutes les informations nécessaires.

En cas de situation difficile, ne pas oublier le Bureau de l’aide financière

Traverser des périodes difficiles financièrement au cours de ses études peut arriver à tout le monde. Si cette situation vient à se présenter, les membres de la communauté étudiante concernés ne doivent pas hésiter à prendre rendez-vous avec le Bureau de l’aide financière de l’Université. Celui-ci peut apporter une réponse adaptée à chaque cas, par exemple en proposant de l’aide pour gérer son budget, en offrant des bons d’achat ou grâce à une avance de fonds pour les étudiant•e•s internationaux•ales.