Now Here : une force tranquille

icone Culture
Par Rose Carine Henriquez
lundi 28 novembre 2016
Now Here : une force tranquille
« Now Here » est le second EP du groupe électro-rock Dear Denizen.
« Now Here » est le second EP du groupe électro-rock Dear Denizen.
Le second EP « Now Here » du groupe électro-rock Dear Denizen a été dévoilé le 25 novembre dernier et sera lancé à la Casa Del Popolo le 6 décembre prochain. Plus posé que leur première création, cet EP reste tout de même fidèle à l’univers inclassable de la formation.

Fondé en 2012 par l’auteur-compositeur-interprète Ngabo Kiroko, le groupe Dear Denizen a lancé son EP homonyme en 2014. Déjà très abouti, il n’en demeure pas moins plus rock que ce second EP qui se révèle très introspectif. « C’est très personnel, il y a une quête d’une vie plus saine, avoue Ngabo. Je voulais explorer du folk, j’écoutais du piano, des trompettes, je voulais quelque chose de plus dynamique, éclectique et polyvalent. »

Cet éclectisme se voit aussi parmi le bagage des membres du groupe qui viennent d’horizons divers. « On vient de milieux musicaux différents, explique Ngabo. Mon claviériste est allé au conservatoire, mon batteur a étudié le jazz à McGill, mon guitariste vient plus du folk. On met chacun notre touche. »

Dans les cinq pièces de Now Here, portées par une voix profonde, il y a un contraste qui dévoile plusieurs facettes de l’univers de Ngabo. Que ce soit dans la sensibilité qui transparaît dans « Every dream is a good dream » et « Stones in my bed », ou les caractères de « Wanderlust » et « Didi », sans parler de l’énergique « Monster Tamer ».

 Au-delà de la vie, de l’amour et de l’amitié, le leader de Dear Denizen puise dans de nombreuses influences. « Musicalement, j’écoute vraiment trop de choses et c’est très épisodique, s’exclame Ngabo. Dernièrement, j’écoutais beaucoup Léonard Cohen. Et j’aime la façon dont il traitait le spirituel dans son travail, sans que ça tombe dans les dogmes religieux. Quand il est mort, j’avais l’impression de perdre mon grand-père. »

Dear Denizen a mis deux années pour finaliser ce deuxième projet, une chose bénéfique étant donné la qualité des pièces qui composent Now Here. « Cela a pris beaucoup de temps parce qu’on n’a pas de label, on n’a pas de bourse, avance Ngabo. Mais finalement, c’est une espèce de bénédiction, car ça nous a permis de prendre notre temps. »

cism

Ngabo Kiroko est également l’autre moitié du duo Abakos qu’il forme avec Pierre Kwenders. Leur prochain EP verra le jour en février prochain. Selon Ngabo, Dear Denizen et Abakos sont les deux projets qui lui tiennent à cœur et qu’il souhaite faire marcher parallèlement.