Mieux apprendre à jouer

icone Culture
Par Louis-Philip Pontbriand
mercredi 6 novembre 2019
Mieux apprendre à jouer
Le professeur Mathieu Boucher cumule les chapeaux (musicaux) : il enseigne la pédagogie musicale à l'UdeM et à l'ULaval, et aussi la guitare classique au Cégep de Ste-Foy. Photo : courtoisie Marc Robitaille
Le professeur Mathieu Boucher cumule les chapeaux (musicaux) : il enseigne la pédagogie musicale à l'UdeM et à l'ULaval, et aussi la guitare classique au Cégep de Ste-Foy. Photo : courtoisie Marc Robitaille
Le professeur de pédagogie instrumentale à la Faculté de musique de l’UdeM Mathieu Boucher a terminé en septembre dernier son doctorat à l’Université Laval. Sa thèse porte sur l’utilisation de la vidéo dans le processus d’apprentissage de la guitare. Il présente ce soir, lors d’une conférence gratuite à la salle Serge-Garant, les découvertes qu’il a faites et les informations qu’il continue de recueillir.

Si nombre d’apprentis musiciens se questionnent parfois sur la façon d’apprendre à mieux jouer, M. Boucher se pose plutôt la question inverse : comment mieux apprendre à jouer ? « Un peu comme les sportifs vont utiliser la reprise vidéo pour analyser leur jeu et leurs mouvements, les musiciens peuvent faire la même chose, affirme M. Boucher. Le but est que ces derniers puissent s’autoévaluer et s’améliorer en utilisant la caméra, un outil technologique qui est toujours plus répandu. »

Pour ses recherches, il a notamment divisé une cohorte de musiciens en deux groupes de huit personnes : l’un avait accès à des vidéos de leurs pratiques musicales, contrairement à l’autre. Le premier groupe a, en moyenne, démontré une progression plus efficace que le deuxième. Les résultats de M. Boucher lui ont valu des publications dans les revues scientifiques Psychology of Music et Musicae Scientitiae.

Vulgariser la méthode

Le professeur consacre aussi une part de son travail à la collection des résultats d’autres recherches, pour en dégager des pistes d’apprentissage utiles. « J’ai décidé de prendre ces résultats et d’en faire une présentation vulgarisée et appliquée pour les musiciens et leurs parents, explique-t-il. Les recherches scientifiques ne sont pas toujours écrites pour le grand public. »

M. Boucher observe que les musiciens ne travaillent pas toujours instinctivement avec les meilleures méthodes d’apprentissage. « Ils passent beaucoup de temps à pratiquer, ce qui est normal, reconnaît-il. Mais il faut surtout que ce temps soit bien investi. Ça a été mon cheval de bataille ces dernières années. »

cism

Ce soir dès 17 h, le professeur partagera donc le résultat de ses recherches, images et vidéos à l’appui. « Mon but est d’outiller les musiciens pour que tout le temps qui doit être passé dans le local de pratique soit le plus rentable et efficace possible », souligne-t-il. Sa conférence se tiendra après toute une journée d’étude intitulée « La pratique musicale comme outil d’intégration sociale », toujours dans la salle Serge-Garant. Le professeur indique que les deux activités ne sont toutefois pas liées.