Quartier Libre
Facebook Twitter Instagram LinkedIn FAÉCUM

L’UdeM recrute ses participant·e·s pour le concours «Délie ta langue!»

icone Campus
Par Alexia Boyer
mercredi 12 octobre 2022
L’UdeM recrute ses participant·e·s pour le concours «Délie ta langue!»
Le concours interuniversitaire d’éloquence «Délie ta langue!» revient pour une cinquième édition. L’UdeM encourage la communauté de premier cycle universitaire à se porter candidate afin d’aller représenter l’Université contre plusieurs établissements du Québec et de la francophonie canadienne.
«L’éloquence est un art qui engage le locuteur corps et âme, la voix et le geste, la sincérité et, bien sûr, le naturel.»
Monique Cormier, créatrice du concours "Délie ta langue"

Créé en 2019 à l’Université de Montréal, le concours d’éloquence «Délie ta langue!» regroupe désormais onze universités situées au Québec et en francophonie canadienne. Son objectif? Valoriser la langue française auprès des étudiant·e·s inscrit·e·s dans un programme de premier cycle dans l’une des universités participantes et les préparer à l’entrée sur le marché du travail en leur donnant l’occasion de présenter une communication devant un public.

Comment ça marche?

Chaque participant·e doit faire le lien entre un enjeu social et une expression de la langue française au cours d’une présentation orale de style professionnel d’une durée de cinq minutes. La première ronde de sélection s’effectue à partir des vidéos soumises lors de l’inscription, dont la date limite est fixée au 14 novembre prochain. Les finalistes seront sélectionné·e·s à l’issue d’une série de formations à l’art oratoire, qui auront lieu pendant le trimestre d’hiver 2023, et bénéficieront alors de mentorat afin de réaliser la meilleure performance possible lors de la finale du concours, qui se déroulera en public le 27 mars 2023 à Montréal.

Crédit photo : courtoisie

Pourquoi participer?

En plus d’avoir l’occasion de faire rayonner la langue française, les candidat·e·s courent la chance de remporter l’un des cinq prix attribués aux lauréat·e·s, d’un montant allant de 500 à 5000 dollars. De plus, la série de formations à l’art oratoire dont bénéficieront les étudiant·e·s présélectionné·e·s les préparera à l’entrée sur le marché du travail et à la prise de parole en public. «L’éloquence est un art qui engage le locuteur corps et âme, la voix et le geste, la sincérité et, bien sûr, le naturel, déclare la créatrice du concours « Délie ta langue! » et professeure titulaire au Département de linguistique et de traduction à l’UdeM, Monique Cormier. Idéalement, tout étudiant ou toute étudiante, disciplines confondues, au terme de ses études, devrait maîtriser le français écrit et parlé, son meilleur allié en faveur d’une pensée claire et d’une action efficace. Participer à une entrevue de sélection, présenter un projet à des collègues de travail ou rassurer un malade ont en commun de faire jouer à la parole un rôle déterminant.»

Pour plus d’information, consultez le site Web du concours «Délie ta langue!», sa page Facebook ou son compte Instagram.