Le houblon version Kent Nagano

icone Societe
Par Arthur Lacomme
lundi 18 octobre 2010
Le houblon version Kent Nagano

Quand le houblon rapproche les violons classiques des beats électroniques…

Kent Nagano et sa centaine de musiciens de l’OSM se sont retrouvés à la brasserie Molson Coors un samedi soir.

Comme compagnon de boisson, ils ont trouvé l’artiste berlinois Thomas Fehlmann, adepte de musique électronique.

«Et si on jouait du Mahler ensemble?», demanda l’un.

«Bingo!»,  répondit l’autre.

cism

«Je contacte Mutek», aurait pu ajouter John Molson.

En attendant de siroter l’article sur le concert (à paraître dans la prochaine édition du Quartier Libre, le mercredi 27 octobre 2010), désaltérez-vous avec ce diaporama en son et images. Pour vous, lecteurs assoiffés.

Photos : Allen McInnis

Son et montage : Arthur Lacomme