L’Action humanitaire et communautaire rouvre ses portes aux étudiant·e·s

icone Campus
Par David Fillion
lundi 7 février 2022
L’Action humanitaire et communautaire rouvre ses portes aux étudiant·e·s
En plus des services officiels détaillés sur son site Internet, l'AHC ajoute désormais une initiative complémentaire aux efforts déjà déployés : le don de pain. Crédit photo: Mae Mu | unsplash.com
En plus des services officiels détaillés sur son site Internet, l'AHC ajoute désormais une initiative complémentaire aux efforts déjà déployés : le don de pain. Crédit photo: Mae Mu | unsplash.com
Depuis le 31 janvier dernier, divers services ont pu reprendre à même le campus de l’UdeM, dont celui de l’Action humanitaire et communautaire (AHC). Le local est désormais accessible à la communauté étudiante, qui peut y faire des rencontres, avoir des conseils et parfois… partir avec du pain.
« Nous croyons fermement que le fait de se fréquenter en personne est salutaire pour la réussite des projets d’études et pour la santé mentale en général. Bref, nous avons un super local qu’il fait bon connaître et qui permet aux étudiants de rencontrer leurs pairs ! »
Martin Rioux, conseiller communautaire de l'AHC.

Une action et un sourire à la fois. Même si l’équipe de l’AHC n’avait pas cessé d’offrir ses services à la communauté étudiante, la réouverture du local était un enjeu important, selon le conseiller communautaire de l’AHC, Martin Rioux. « Le local est important pour nous et pour répondre aux besoins nombreux des étudiants, précise-t-il. C’est un lieu pour s’engager dans des projets d’études ou dans la vie étudiante en général. C’est aussi particulièrement important d’avoir des lieux et des groupes d’appartenance lorsqu’on est aux études. »

L’Action humanitaire et communautaire met de l’avant plusieurs services et initiatives pour la communauté étudiante. Lorsque les contraintes sanitaires le permettent, les sorties « clef des champs » offrent la possibilité de pratiquer des activités de plein air en groupe. L’AHC prodigue également des conseils pour former des regroupements étudiants, pour organiser des événements, pour savoir comment s’engager dans la vie étudiante, etc. En plus des services officiels détaillés sur son site Internet, elle ajoute désormais une initiative complémentaire aux efforts déjà déployés : le don de pain.

Offre non officielle, service réel

L’AHC donne fréquemment à la communauté étudiante l’occasion de venir chercher du pain dans son local, les lundis. Toutefois, les arrivages sont irréguliers, car ils dépendent des surplus offerts par Première Moisson. Prévoir un service officiel à cet effet est donc difficile. M. Rioux a expliqué à Quartier Libre que, pour cette raison, le don de pain n’est pas énuméré dans les services offerts par l’AHC, mais qu’il existe bel et bien sur le campus.

Cette initiative est, en quelque sorte, un « bonus », qui dépend entièrement de la bonne volonté du personnel de l’AHC. « Je récupère du pain à la boulangerie Première Moisson, au Marché Jean-Talon, détaille M. Rioux. Je rapporte ce pain à l’Université et une partie est distribuée par la Banque alimentaire étudiante de l’Université. L’autre partie est simplement disposée sur une table dans notre local. » 

cism

C’est par l’entremise du groupe Facebook « Vie de Campus – Université de Montréal » que l’AHC mentionne si des quantités de pain sont disponibles à son local, et ce, seulement les lundis. La communauté étudiante doit donc rester à l’affût.

Comme le souligne M. Rioux, les étudiantes et étudiants sont toujours les bienvenus au local de l’Action humanitaire et communautaire, qu’ils viennent pour du pain ou non. « Nous croyons fermement que le fait de se fréquenter en personne est salutaire pour la réussite des projets d’études et pour la santé mentale en général, explique le conseiller communautaire. Bref, nous avons un super local qu’il fait bon connaître et qui permet aux étudiants de rencontrer leurs pairs ! »