Exposer la gentrification

icone Culture
Par Romeo Mocafico
mardi 2 octobre 2018
Exposer la gentrification
L'espace d'exposition se situe au rez-de-chaussée de la BLSH. Crédit Romeo Mocafico
L'espace d'exposition se situe au rez-de-chaussée de la BLSH. Crédit Romeo Mocafico
Les étudiants du séminaire Inégalités sociales et parcours de vie du Département de sociologie de l’UdeM ont réalisé l’exposition Face à la gentrification – Escale à Saint-Henri. Il s’agit d’un projet photographique qui souligne le phénomène sociologique observable dans ce quartier.

L’initiative vient de la Chaire de recherche du Canada sur les inégalités sociales et les parcours de vie de l’UdeM. Pendant une quinzaine de jours, huit étudiants en sociologie investissent la Bibliothèque des lettres et sciences humaines (BLSH) pour illustrer en images une enquête sur la gentrification du quartier Saint-Henri, qu’ils ont menée dans le cours de la professeure au Département de sociologie Cécile Van de Velde.

Une quarantaine de photos sont exposées. Crédit Romeo Mocafico

Une quarantaine de photos sont exposées. Crédit Romeo Mocafico

 

Le projet  comprend des commentaires, des explications des étudiants et une bibliographie thématique. L’espace d’exposition présente également une série d’objets appartenant à la Société historique de Saint-Henri, un organisme à but non lucratif visant à mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du quartier.

expo blsh gentrification Crédit Romeo Mocafico

La collections d’archives de la Société historique de St-Henri comptent plus de 100 000 articles. Crédit Romeo Mocafico

cism

expo blsh gentrification Crédit Romeo Mocafico

L’exposition présente également une partie vidéoprojection. Crédit Romeo Mocafico

 

Dans la continuité de ce projet, la Chaire de recherche organise également une table-ronde intitulée « Regards croisés sur la gentrification à Montréal » le mercredi 3 octobre afin d’aborder plus en détails le contexte et les enjeux du phénomène. Pour l’occasion, Mme Van de Velde accueillera des invités de renom comme Martin Frigon (réalisateur du documentaire « Main basse sur la ville », 2017), Marie Sterlin (co-auteure du webdocumentaire « Gentriville », 2017), Marie-Michèle Mondor (organisatrice communautaire, CIUSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal), et Guy Giasson (président de la Société Historique de Saint-Henri). Elle se tiendra de 5@7 dans la salle 3091 de la BLSH.

expo blsh gentrification Crédit Romeo Mocafico

L’exposition prend place du 26 septembre au 11 octobre. Crédit Romeo Mocafico