L’expert-conseil vous répond

icone Campus
Par Jean-Simon Fabien
mardi 31 août 2010
L'expert-conseil vous répond

Communauté udemienne, cette semaine l’expert-conseil qui
solve les problèmes d’étudiants de par le monde depuis 1986,
profite de cette première parution de Quartier Libre pour vous
prouver que son expertise transcende vos pépins estudiantins.

Oui, j’ose interrompre les activités de divertissements de début de session
(initiations, BBQ-terrasse sur la place de la Laurentienne et
autres festivals du syllabus), pour vous rappeler que non seulement
l’expert-conseil sévira encore cet automne dans ces pages-qui-tachent-lesdoigts,
mais également que vous aurez besoin de lui.

Sa tâche est de vous guider à travers les embûches de la vie universitaire, afin
de vous faire jouir de la totalité de votre expérience académique. Rien de
moins. Mais l’expert-conseil est conscient qu’il changera votre vie.

Certaines mauvaises langues diront que votre dévoué conseiller n’est qu’un
aide pédagogique à l’ego démesuré, ce qui est calomnieux. Fort d’une éducation
multidisciplinaire croisée, diplômé de certaines des meilleures universités,
l’expert-conseil est également titulaire d’un doctorat honoris causa
de la Grande École de la Vie™.

Pourquoi ne pas revoir certaines de ses compétences pour vous en convaincre ?

cism

Divertissement et procrastination : l’Université, c’est parfois pire qu’une job à
temps plein au ministère du Revenu (à moins qu’il ne faille dire maintenant
«agence»?). C’est pourquoi je vous encouragerai à débrayer, sept soirs par
semaine, de vos engagements d’étudiants. Compétitions d’Atari, concours de
calage à Polytechnique, concerts électroacoustique au Cabaret du Mile End et
j’en passe. Oubliez Voir et le Nightlife, l’expert-conseil les a lu pour vous !

Nouvelles technologies et méthodologie : je répondrai à toutes vos questions
reliées à l’informatique. Recherche d’article, formatage de votre carte-mère,
gestion de bases de données : c’est pas mêlant, l’expert-conseil est si bon avec
les ordinateurs qu’il arrive même à trouver ce qu’il cherche lorsqu’il utilise
le catalogue Atrium des bibliothèques udemiennes.

Administration et bureaucratie : l’expert-conseil a fait sa maîtrise à l’UQAM…
que dire de plus pour rendre saillante son expérience de terrain en ce qui
concerne la gestion des dossiers universitaires ? Imaginez la lourdeur bureaucratique
d’une pseudo-institution soixante-huitarde en grève une session sur
deux! D’ailleurs, l’expert-conseil sait anticiper la grève mieux qu’un syndicaliste
de fédération étudiante, c’est prouvé.

Jean-Simon Fabien, expert-conseil.

Êtes-vous maintenant convaincu d’avoir besoin de l’expert-conseil ? Non ? Voici
certaines autres de ses aptitudes. J’excelle en alimentation estudiantine (normal,
ça rime avec cantine), stéréotypes, relations longue-distance, chassemoustiques,
fanatismes en tous genres, problèmes de consommation, perspectives
de carrières, troubles oedipiens, hellénismes, suicide assisté,
endettement, en-soi-pour-soi hégélien, voyages tout-inclus, insuffisances cardiaques,
militantisme et bâton de marche.

Dernier point pour ceux qui osent toujours croire qu’ils n’auront pas besoin
de mes services : vous payez pour mon expertise via le Fonds d’amélioration
à la vie étudiante (FAVE).

La prochaine fois, nous verrons pourquoi cette chronique est toujours
publiée.Cette chronique aurait pu être présentée par Shane Doan, mais son
règlement hors-cours avec Denis Coderre l’empêche de lire des publications
francophones.

expertconseil@quartierlibre.ca