Éducation et liberté d’expression

icone Culture
Par Justin D. Freeman
mercredi 9 mars 2011
Éducation et liberté d'expression
«Depuis quand différencie-t-on la bonne réponse d’une réponse honnête ? » C’est la question posée par la réalisatrice Alanis Obomsawin dans le titre du documentaire qui sera présenté le 15mars prochain sur le campus de l’Université de Montréal. Réflexion sur la liberté d’expression au travers du portrait de l’ex-professeur de McGill, Norman Cornett.
«Depuis quand différencie-t-on la bonne réponse d’une réponse honnête ? » C’est la question posée par la réalisatrice Alanis Obomsawin dans le titre du documentaire qui sera présenté le 15mars prochain sur le campus de l’Université de Montréal. Réflexion sur la liberté d’expression au travers du portrait de l’ex-professeur de McGill, Norman Cornett.

«Depuis quand différencie-t-on la bonne réponse d’une réponse honnête ? » C’est la question posée par la réalisatrice Alanis Obomsawin dans le titre du documentaire qui sera présenté le 15mars prochain sur le campus de l’Université de Montréal. Réflexion sur la liberté d’expression au travers du portrait de l’ex-professeur de McGill, Norman Cornett.

Présentée par Patrice Brodeur, Marc-André Éthier, Yakov Rabkin et Samir Saul, professeurs d’histoire et de religion de l’UdeM, la projection du film sera suivie d’une discussion avec Norman Cornett, principal protagoniste, et Alanis Obomsawin.

Pour rappel, en 2007, Norman Cornett a perdu son emploi de professeur d’études religieuses à l’Université McGill, sans qu’aucun motif ne soit invoqué. Son discours peu traditionnel semblait déranger. Que ce soit à propos du sionisme ou de l’histoire autochtone, Norman Cornett remettait en question les préjugés et poussait ses étudiants à développer une pensée plus marginale.

Le documentaire sera présenté à l’UdeM au 3200 Jean-Brillant (salle B-0245) le 15 mars à 18 heures. Entrée libre.

 

cism