Du nouveau à la cantine

icone Campus
Par Marianne Castelan
dimanche 27 janvier 2019
Du nouveau à la cantine
A l'origine, l'AEP a été créée pour s'occuper des services alimentaires de Polytechnique. Photo : Wikimedia Commons
A l'origine, l'AEP a été créée pour s'occuper des services alimentaires de Polytechnique. Photo : Wikimedia Commons
L’Association étudiante de polytechnique (AEP) vient de conclure un accord avec l’administration de l’École au sujet des services alimentaires. Plus inclusifs et prenant en compte les attentes des étudiants, les nouveaux services reposeront sur des principes de redistribution et d’implication étudiante.

« C’est un projet avec quatre piliers : le développement durable, des services accessibles, des espaces de vie plus agréables et une gestion interne inclusive », explique le président de l’AEP, Manuel Klaassen. Manuel ajoute vouloir que le projet soit collaboratif et implique les différentes communautés de Polytechnique.

L’OSBL

Pour assurer les services alimentaires, l’AEP a créé un organisme sans but lucratif. « L’objectif est de réunir toutes les parties prenantes des services alimentaires, précise Manuel, avant d’ajouter qu’auparavant, la gestion des services revenait simplement à l’AEP. On a décidé de s’ouvrir et d’inclure les autres membres de la communauté. » Il mentionne, par exemple, les syndicats de l’École, la communauté des professeurs et les chargés de cours.

« Tous les profits qui vont être faits au sein de l’OSBL vont être retournés à la communauté directement », promet le président. Selon lui, les redistributions se répercuteront notamment sous la forme de prix moins élevés pour les étudiants.

Le sondage

cism

Chaque année, l’association réalise un sondage alimentaire auprès de la communauté étudiante. « Elle va chercher environ 1000 étudiants, sur les 6000 au baccalauréat, note Manuel. C’est quand même bien représentatif. » Il ajoute que toutes les problématiques relevées par ce sondage ont été incluses dans le projet.

Négociations efficaces

« L’administration est extrêmement de bonne foi, souligne Manuel. On voit qu’ils veulent que ce projet avance, puisque ça va complètement dans leur vision du plan stratégique que M. Tanguy [directeur de Polytechnique] a mis de l’avant ces derniers temps. » Il promet que certains emplois seront réservés aux étudiants, autant dans le service que dans la gestion.