Dévoilement des nouvelles voitures du REM

icone Societe
Par Esther Thommeret
lundi 16 novembre 2020
Dévoilement des nouvelles voitures du REM
Le dévoilement des nouvelles voitures s’est déroulé de manière virtuelle lors d’un Facebook live ce lundi 16 novembre. Crédit : Réseau express métropolitain (REM).
Le dévoilement des nouvelles voitures s’est déroulé de manière virtuelle lors d’un Facebook live ce lundi 16 novembre. Crédit : Réseau express métropolitain (REM).

Ce lundi 16 novembre, le Réseau express métropolitain (REM) a dévoilé ses nouvelles voitures électriques. La période d’essai commence dès la semaine prochaine pour permettre les premières utilisations dans 18 mois.

« Dans 18 mois, vous pourrez monter à bord »,a affirmé le responsable à la tête de la filiale de la Caisse de dépôt chargée de réaliser le REM, Macky Tall, lors de la conférence de presse. Les 4 premières voitures d’une flotte qui en sera composée de 212 ont été présentées ce lundi 16 novembre. D’après les responsables du projet, l’alimentation du réseau sera entièrement électrique et n’émettra aucun gaz à effet de serre (GES). Elle permettra de réduire 680 000 tonnes de GES sur 25 ans d’exploitation. 

« Dans la région métropolitaine de Montréal, les enjeux liés à la mobilité et à la congestion sont nombreux, a affirmé la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Il faut du transport collectif, et les grands projets d’envergure comme le REM sont nécessaires. » 

Les spécificités du REM

Ce projet de transport collectif s’étale sur un réseau de 67 km et se compose de 26 stations pour le Grand Montréal. Il sera en service 7 jours sur 7, 20 h par jour.

Ce métro automatisé, sans conducteur à bord et piloté depuis un centre de contrôle, se compose de voitures de type Alstom Metropolis. « Ce modèle a fait ses preuves avec plus de 5 000 voitures en circulation tous les jours à travers le monde dans des grandes villes comme Paris, Shanghai, São Paulo, Dubaï ou Sydney », peut-on lire sur le site Internet du REM.

Dans la mesure où le REM circulera majoritairement à l’extérieur, les voitures ont été conçues et testées pour résister aux conditions climatiques montréalaises. « Climatisées, chauffées, avec wifi, les voitures du REM seront conçues pour l’hiver », a précisé M. Tall.

 

Une voiture comporte 128 sièges et peut accueillir un maximum de 780 personnes. La vitesse moyenne du véhicule sera de 51 km/h. Crédit : REM.

 

Un design inspiré de Montréal

Le design du REM s’inspire de la Ville de Montréal et de ses symboles forts tels que le Mont-Royal, le fleuve Saint-Laurent et l’Expo 67, symbolisée notamment par la Biosphère. En 2018, une consultation publique a récolté les votes des Montréalais afin de décider du design le plus populaire. C’est le modèle du Saint-Laurent qui a remporté le plus de succès (42 %), suivi de celui de l’Expo 67 (29,5 %) et de celui du Mont-Royal (28,5 %).

 

La période d’essai débutera la semaine prochaine sur la Rive-Sud. Il sera possible d’observer les voitures circuler entre les stations Brossard et Panama. Crédit : REM.