Quartier Libre
Facebook Twitter Instagram LinkedIn FAÉCUM

Des chiens à la bibliothèque de McGill

icone Campus
Par Tiffany Hamelin
vendredi 7 décembre 2012
Des chiens à la bibliothèque de McGill
Cooper est un chien thérapeute. (Crédit photo : Flickr/Marvin Kuo)
Cooper est un chien thérapeute. (Crédit photo : Flickr/Marvin Kuo)

Deux chiens ont passé deux jours à la la bibliothèque des sciences humaines et sociales de l’Université McGill les 4 et 6 décembre dernier. En cette période d’examens de fin de session, la bibliothèque a jugé pertinent de proposer aux étudiants une nouvelle façon de se détendre par thérapie assistée par animal (T.A.A)

Appelée également zoothérapie, la T.A.A consiste à prodiguer des soins à un patient à l’aide ou avec la présence d’un animal dit thérapeute. La bibliothèque des sciences humaines et sociales de McGill a jugé important de proposer la T.A.A aux étudiants en admettant la présence de chiens thérapeutes dans l’édifice. 

« Il a été clairement prouvé que l’aide de chiens thérapeutes permet d’augmenter le sentiment de bonheur, de calme et de bien-être chez les patients », explique la directrice des opérations à la bibliothèque des sciences humaines et sociales de McGill, Amber Lannon.

Entre deux révisions de cours, les étudiants pouvaient donc se relaxer auprès des chiens thérapeutes. « Les chiens thérapeutes sont connus pour réduire le stress, l’anxiété, la tension artérielle ainsi que les changements d’humeurs », ajoute Mme Lannon. Un plus non négligeable lorsque l’on passe ses journées enfermées à étudier pour ses examens de fin de session.

La T.A.A peut se pratiquer avec d’autres animaux. La nature docile et facile à entraîner du chien le place en tête des candidats idéaux, contrairement au béluga ou à l’ours, par exemple.