Des allures de chantier

icone Campus
Par Mathilde Mercier
mardi 6 septembre 2011
Des allures de chantier
Deux peintres profitent de l’absence des étudiants en fin de soirée pour compléter la peinture des corridors. (Crédit photo : Vincent Allaire)
Deux peintres profitent de l’absence des étudiants en fin de soirée pour compléter la peinture des corridors. (Crédit photo : Vincent Allaire)

Deux peintres profitent de l’absence des étudiants en fin de soirée pour compléter la peinture des corridors. (Crédit photo : Vincent Allaire)

Le 3200 Jean-Brillant sent le neuf, mais aussi la sciure de bois et la poussière de ciment. Fermé aux étudiants, professeurs et employés depuis le 16 avril, le pavillon le plus fréquenté du campus a rouvert ses portes le 22 août. Les travaux sont pourtant encore en cours.

La Direction des immeubles, qui dirige le projet en collaboration avec la Direction générale des technologies de l’information et de la communication (DGTIC), a fait des réfections majeures pendant cette troisième et dernière phase de rénovation du pavillon. Les étudiants pourront constater la modernisation des salles de cours et des amphithéâtres. L’équipement multimédia a été renouvelé. De nouveaux écrans et de nouveaux projecteurs ont été installés. Les étudiants munis d’ordinateurs pourront dorénavant se brancher à de nouvelles bornes pour se connecter à Internet.

Cependant, même si les échéanciers pour la réouverture du pavillon ont été respectés, le bâtiment demeure partiellement en état de chantier, comme le montrent les photos.

« Les travaux se poursuivront de nuit durant cet automne, affirme Claude Olivier, directeur de Division gestion des projets et ingénierie de la Direction des immeubles. Il nous reste à terminer les travaux dans les corridors, à finaliser l’éclairage et à gérer la ventilation des salles. »

Les cours du soir de la Faculté de l’éducation permanente ne seront pas perturbés. « Nous nous sommes organisés avec les locataires des salles pour ne déranger personne, ajoute M. Olivier. Les seuls travaux qui se réaliseront entre les cours seront ceux dans le grand amphithéâtre Jean-Lesage. »

 

cism

Deux étudiants travaillent au 2e étage du pavillon, à proximité d’une affiche peu réconfortante. (Crédit photo : Vincent Allaire)

Le corridor qui relie le 3200 Jean-Brillant et l’édifice Decelles de HEC Montréal est (visiblement) inaccessible aux étudiants pour les prochaines semaines. (Crédit photo : Vincent Allaire)