Titre Manquant

icone Culture
Par Pascaline David
jeudi 3 février 2011
Titre Manquant

Le théâtre de la troupe Omnibus, le corps du théâtre, est depuis 1971 synonyme d’antiréalisme. Le spectacle …sous silence est créé de toutes pièces à Montréal avec les interprètes Catherine de Sève, Pascal Contamine, Sacha Ouelette-Deguire et Anne Sabourin. La première a eu lieu à l’Espace Libre ce 1er février.

Il ne faut pas arriver en retard au spectacle de la troupe Omnibus. À 20 heures déjà, le théâtre est plongé sous silence. Cette immersion interactive dans l’esprit flottant de Hugues Hollenstein impose au spectateur de succomber violemment aux calmes voluptés fluviales. Son théâtre corporel établit, entre les acteurs et les spectateurs, un contrat et un concept.

La scène est contractuelle d’abord: les soirs de représentations, l’école de mime Espace Libre ne permet plus le bruit social. «Les oreilles ne se ferment pas comme on ferme les yeux», déclare l’acteur Sacha Ouelette-Deguire, ou l’improvisateur, on se sait plus, dans l’une de ses méditations. Le spectacle est ensuite conceptuel: le géant du théâtre de mime et maître d’œuvre Hollenstein, venu d’Europe, fabrique une pièce qui s’écoule le long d’un fleuve et éteint le bruit du monde, amenant les comédiens à taire les brouhahas de notre société de barrages. …sous silence n’est pourtant pas si abstraite, ni si muette.

Dans ce spectacle de lumières et de sons, brillamment orchestrés, le bruit agite et le silence prend au corps. En quatre actes, les interprètes nous immergent et nous délestent. Les représentations ont lieu du lundi 1er au vendredi 19 février. La prestation du 10 février, spécialement prévue à 19 heures, sera suivie d’une discussion. Aux sceptiques du théâtre d’abstraction, profitez du tarif étudiant, et avancez-vous pour une jolie leçon.

OMNIBUS…sous silence est présenté à l’Espace Libre du 1er au 19 février

cism