Une journée de deuil

icone Campus
Par Félix Lacerte-Gauthier
mercredi 6 décembre 2017
Une journée de deuil
Polytechnique Montréal (Photo: archives Quartier Libre / Laura-Maria Martinez)
Polytechnique Montréal (Photo: archives Quartier Libre / Laura-Maria Martinez)
Polytechnique Montréal commémore aujourd’hui le 28e anniversaire de la tragédie survenue dans l’une de ses salles de classe le 6 décembre 1989, où 14 femmes avaient perdu la vie.

Ce matin, à 8 h 30, la présidente du Conseil de Polytechnique, Michèle Thibodeau-DeGuire, en compagnie du directeur général par intérim et de représentants des deux associations étudiantes de l’École, a déposé une gerbe de roses blanches devant la plaque commémorative en l’honneur des victimes, située sur l’un des murs du Pavillon principal de l’établissement.

Un rassemblement est ensuite prévu à 17 h sur le belvédère Mont-Royal. Après un mot de bienvenue et une minute de silence, 14 faisceaux lumineux seront allumés à l’appel du nom des victimes, en leur honneur. Le ciel restera ensuite illuminé jusqu’à 22 h. L’événement est organisé par le Comité Mémoire, en collaboration avec la ville de Montréal. C’est la quatrième année qu’un hommage en lumière est ainsi organisé.

Ces événements s’inscrivent dans le cadre de la Semaine de la rose blanche Polytechnique Montréal, qui a été instaurée en 2014 à l’occasion du 25e anniversaire de la tragédie. La vente de roses blanches virtuelles au cours de la semaine permet de récolter des fonds pour sensibiliser à la science des jeunes filles provenant de milieux défavorisés. L’argent récolté servira à les inviter à des ateliers scientifiques ou au camp estival scientifique de Folie Technique.

La plaque commémorative rendant hommage aux 14 victimes de Polytechnique (Photo: Wikimedia Commons)

La plaque commémorative rendant hommage aux 14 victimes de Polytechnique
(Photo: Wikimedia Commons)

  • PARTAGE