Protéger les terres agricoles

icone Societe
Par Fanny Bourel
lundi 15 avril 2013
Protéger les terres agricoles
Le problème grandissant de l’accaparement des terres agricoles est l’objet du colloque organisé par l’Observatoire sur la Souveraineté Alimentaire de l’UdeM (Crédit : Flickr.com /-AX-)
Le problème grandissant de l’accaparement des terres agricoles est l’objet du colloque organisé par l’Observatoire sur la Souveraineté Alimentaire de l’UdeM (Crédit : Flickr.com /-AX-)

L’Observatoire sur la Souveraineté Alimentaire de l’UdeM organise les 18 et 19 avril à Montréal un colloque intitulé  Accaparement des terres, souveraineté alimentaire et politiques publiques. L’événement réunira des experts sur la question de l’acquisition massive des terres. Un problème qui a des conséquences aussi bien sur les communautés locales que sur l’environnement. 

« Depuis une dizaine d’années, une augmentation importante des acquisitions massives de terres agricoles à travers le monde se met en place, notamment par des compagnies privées et des fonds souverains, explique l’Observatoire dans un communiqué. Face à cette situation et à son ampleur, nous pensons qu’il est nécessaire de repenser les politiques agricoles actuelles et sur les pratiques d’acquisition des terres non seulement dans les pays du sud, mais aussi dans les pays du nord comme le Canada. » 

Le colloque permettra de réunir des acteurs de la société civile ainsi que des milieux agricoles et universitaires pour réfléchir au problème et trouver des solutions. Il sera organisé en deux parties. La première se déroulera sous la forme d’une table ronde intitulée Terres à vendre : nouvel eldorado ? Elle aura lieu le jeudi 18 avril de 17 h à 20 h au Café l’Artère. 

Puis, des experts provenant de l’ONG américaine, Transnational Institute, de la Coalition pour la souveraineté alimentaire, de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) ou encore de l’organisation internationale GRAIN se réuniront le vendredi 19 avril au Centre Saint-Pierre.