L’UOttawa résilie son entente avec la Fédération étudiante

icone Societe
Par Zacharie Routhier
jeudi 27 septembre 2018
L’UOttawa résilie son entente avec la Fédération étudiante
La Fédération étudiante de l'UOttawa reconnaissait plus de 250 associations et clubs en son sein.
La Fédération étudiante de l'UOttawa reconnaissait plus de 250 associations et clubs en son sein.
L’Université d’Ottawa (UO) a annoncé lundi qu’elle résilierait son entente avec la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa (FEUO) à partir du 24 décembre prochain. Cette décision fait suite, entre autres, à des allégations de mauvaise gestion financière.

«L’Université ne reconnaîtra plus la FEUO à titre de seule organisation autorisée à représenter les étudiants de premier cycle et ne percevra plus de droits en son nom auprès des étudiants», explique le provost et vice-recteur aux affaires académiques, David Graham, par voie de communiqué. Il précise cependant que l’Université s’engage à maintenir les services jugés essentiels de la feue association.

Une vérification n’ayant pas abouti

Avant de mettre fin à l’entente, l’Université explique avoir été mise au courant d’allégations de mauvaise gestion financière par certains acteurs impliqués dans la FEUO et dans son administration. «L’Université a demandé à la Fédération de procéder à une vérification juricomptable», soulève M. Graham. Il ajoute que l’UO aurait dès lors suspendu le transfert des droits perçus auprès des étudiants, au nom de la FEUO.

À la lumière de nouvelles allégations de gouvernance inadéquate, de conflits internes et d’inconduite au travail, l’administration universitaire a  décidé de résilier définitivement son entente avec l’association avant la fin de ladite vérification.

Association cinquantenaire

La FEUO aurait célébré son 50e anniversaire l’an prochain. Elle représente près de 36 000 étudiants inscrits au premier cycle. L’Université se dit déterminée à travailler de bonne foi avec une nouvelle association étudiante dans le futur.