Les Carabins savent à quoi s’attendre

icone Campus
Par Raoul Villeroy de Galhau
vendredi 13 novembre 2015
Les Carabins savent à quoi s’attendre
Pour une troisième année consécutive, le Stade Télus de l’Université Laval sera le théâtre de la finale pour l’obtention de la Coupe Dunsmore entre les Carabins et le Rouge et Or de Laval. Crédit photo: James Hajjar.
Pour une troisième année consécutive, le Stade Télus de l’Université Laval sera le théâtre de la finale pour l’obtention de la Coupe Dunsmore entre les Carabins et le Rouge et Or de Laval. Crédit photo: James Hajjar.
Après avoir remporté la demi-finale de la Coupe Dunsmore samedi dernier au CEPSUM face à Sherbrooke (31-24), les Carabins se déplacent samedi à Québec chez le Rouge-et-Or de Laval pour la finale provinciale. Un adversaire bien connu des joueurs de l’UdeM, qu’ils ont battu l’an dernier avant de devenir champions en titre.

Un match serré, une ambiance hostile. C’est ce à quoi s’attend le coach de l’équipe de football des Carabins, Danny Maciocia avant le match de samedi à Québec. L’entraîneur sait de quoi il parle puisque ses joueurs rencontrent le Rouge-et-Or pour une quatrième fois en finale sur les cinq dernières années. Même si le défi s’annonce de taille, M. Maciocia se déclare prêt. « On a été capable de gérer ça l’an dernier, déclare-t-il. On compte sur nos vétérans pour qu’ils montrent la voie aux plus jeunes. »

Le joueur de ligne offensive Marc Glaude fait partie de ces vétérans et sait qu’il a un rôle à jouer auprès des recrues. « Notre but, c’est de leur faire comprendre que c’est un match comme les autres », assure-t-il.

Les joueurs plus jeunes sont aussi très importants pour l’effectif. « Ils ont eu un impact direct en arrivant, en prenant la place d’anciens cadres, assure le porteur de ballon Nicholas Narbonne Bourque. Et ils ont rempli leur rôle. »

Danny Maciocia reconnaît qu’une défaite à ce stade de la compétition serait une déception, mais il salue la performance des joueurs d’avoir su à nouveau se hisser en finale. « Pendant l’été, beaucoup se demandaient si on y parviendrait, avec les départs qu’il y a eu, rappelle-t-il. Grâce aux joueurs qui sont revenus et grâce aux nouveaux, on est encore là. »

L’objectif des Carabins est d’aller encore plus loin que la finale provinciale et de soulever la coupe Vanier pour une deuxième année consécutive.