L’écart de salaire entre recteurs pointé du doigt

icone Societe
Par Thomas Martin
lundi 15 janvier 2018
L’écart de salaire entre recteurs pointé du doigt
La rectrice de l'UQAM dispose d'un salaire de 197 374 $, contre 444 857 $ pour son homologue de Concordia, Alan Shepard. (Photo : Wikimedia Commons | Chicoutimi)
La rectrice de l'UQAM dispose d'un salaire de 197 374 $, contre 444 857 $ pour son homologue de Concordia, Alan Shepard. (Photo : Wikimedia Commons | Chicoutimi)
La rectrice de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Magda Fusaro, dispose d’une rémunération deux fois inférieure à celle de son homologue de Concordia, Alan Shepard. La présidente du conseil d’administration de l’UQAM, Lise Bissonnette, souhaite que les choses changent concernant la rémunération des recteurs.

« C’est évident que, si on examine la rémunération des recteurs et des cadres [d’université], c’est lamentable dans le cas de l’Université du Québec, s’insurge Mme Bissonnette dans un article du Devoir paru le 10 janvier dernier. On est dans l’iniquité absolument flagrante. » Cette dernière va même jusqu’à juger scandaleuse la situation dans le cas de l’UQAM, au regard des responsabilités et du nombre d’étudiants de l’université.

La présidente du conseil d’administration exhorte la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, à agir pour régulariser cette situation. La ministre avait indiqué à l’automne dernier qu’un projet de loi verrait le jour pour encadrer le salaire des recteurs. « Le travail se poursuit actuellement, la ministre sera en mesure de faire connaître ses intentions dans les prochaines semaines », a répondu le cabinet de la ministre aux demandes du Devoir.

Contrairement aux universités à charte, comme l’UdeM, Concordia ou McGill, c’est le gouvernement provincial qui est chargé de réglementer les salaires des hauts dirigeants du réseau de l’Université du Québec.

Mme Bissonnette parle de « mépris » du gouvernement à l’égard de cette institution et déplore le peu d’empressement de la ministre considérant les promesses qu’elle a faites l’automne dernier.