Le projet d’université francophone en Ontario prend forme

icone Societe
Par Thomas Martin
jeudi 16 novembre 2017
Le projet d’université francophone en Ontario prend forme
Le gouvernement ontarien prévoit un budget de 20 M$ pour débuter le projet (Photo: Pixabay.com | Wantspics)
Le gouvernement ontarien prévoit un budget de 20 M$ pour débuter le projet (Photo: Pixabay.com | Wantspics)
Le projet d’université francophone en Ontario, annoncé à la fin du mois d’août dernier, vient d’être déposé par le gouvernement fédéral. Cette décision est attendue par les associations franco-ontariennes depuis des semaines.

« C’est une journée historique d’avoir le dépôt de ce projet de loi pour une université franco-ontarienne, s’est félicité le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), Carol Jolin. On espère que ça va avancer rapidement. » Ce dernier a indiqué que cela faisait plus de 40 ans que l’association attendait cette décision.

Même réaction du côté de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) qui poussait pour une officialisation la semaine dernière, arguant qu’avec la pause d’hiver, la décision aurait pu être repoussée jusqu’en février. « On veut voir les choses rouler, on veut voir le travail continuer, voir des progrès », a néanmoins avertit la vice-présidente de la FESFO, Koubra Haggar.

La coprésidente du Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO), Josée Joliat se dit satisfaite, mais soulève aussi plusieurs points qui doivent être éclaircis. « […] Il y a plusieurs choses qui restent à préciser, notamment de savoir qui siégera au comité de mise en œuvre, s’il y aura des étudiants qui y seront, quel sera le budget de l’université et si on sera en mesure de respecter l’échéancier de 2020. »

Mme Joliat ne parle pas encore de jour historique et préfère attendre plus d’avancées dans le dossier. Elle souhaite que les choses avancent rapidement pour éviter que le sujet ne devienne un enjeu lors des élections provinciales de juin prochain.