Le Noël des cuivres

icone Culture
Par Camille Dufétel
mercredi 10 décembre 2014
Le Noël des cuivres
Les musiciens sont invités à décorer leur instrument aux couleurs de Noël.
Crédit photo : Isabelle Bergeron
Les musiciens sont invités à décorer leur instrument aux couleurs de Noël.
Crédit photo : Isabelle Bergeron
L’événement festif Noël cuivré sera présenté le 13 décembre prochain au Complexe Desjardins, sous la direction du directeur de l’Ensemble des cuivres de l’UdeM, David Martin. Cette célébration invite tous les trombonistes, les tubistes et les euphoniumistes de la ville, expérimentés ou non, à venir jouer quelques airs près du village de Noël monté pour le temps des Fêtes.

«C’est une célébration qui a commencé à New York: chaque année, à la période des fêtes, un événement, durant lequel une centaine d’airs de Noël sont chantés et joués par des cuivres, est organisé devant le Rockefeller Center, en face de l’arbre de Noël géant», relate David Martin.

Selon le maître de cérémonie, les partitions sont assez simples et s’adressent à des musiciens de tous les niveaux. «Il y aura aussi bien des jeunes de 12 ans que des professionnels, dont des professeurs de musique, indique M. Martin. Il y aura entre autres des étudiants en musique de ma classe, de l’Université McGill, mais aussi du Conservatoire de musique de Montréal. Mais de manière générale, tous les gens qui possèdent un tuba, un trombone ou un euphonium sont les bienvenus.» Il est possible de s’inscrire à l’événement et de télécharger les partitions à partir du calendrier en ligne de l’UdeM.

L’étudiant au DESS Répertoire d’orchestre et tromboniste Alix Tucou, a réalisé les arrangements de certains cantiques de Noël, dont «Dans cette étable» et «Petit papa Noël». «Traditionnellement, en Amérique du Nord, les arrangements se font à quatre voix en format choral, mais je les ai simplifiés à trois voix, explique-t-il. J’aime les ensembles de cuivres et le fait de retranscrire des chants pour ces instruments, pour des gens qui n’ont pas forcément d’expérience, c’est fédérateur.»

Au total, une vingtaine d’airs de Noël seront entonnés et joués pour cette deuxième édition. «Lors de l’édition précédente, il y avait une trentaine de tubas, affirme M. Martin. Cette année, je pense qu’il y en aura au moins une cinquantaine. Il y a toujours une magie qui se crée autour de cet instrument, ça donne vraiment un beau son, parce que le tuba est le plus gros des cuivres.»

Dans l’esprit des fêtes

Autre particularité de l’événement, les musiciens sont invités à décorer leur instrument aux couleurs de Noël. Un chèque-cadeau sera remis au propriétaire de l’instrument le mieux décoré. «J’aime l’ambiance de Noël, même si je suis athée, assure l’étudiant au DESS en Trait d’orchestre, Evrim Dogan, qui jouera du trombone lors de cet événement. Je trouve ça le fun de jouer des chants de Noël, je l’ai déjà fait dans un événement semblable à Toronto. C’est M. Martin qui m’a invité à participer à cette célébration à Montréal.»

Alix Tucou participera également à l’événement, où il jouera du trombone basse.«C’est la première fois que je fais ça, et même si je ne suis pas particulièrement un grand fan de Noël, je trouve ça intéressant l’émulation qu’il y a autour de ce genre d’événement», raconte-t-il. Le rendez-vous aura lieu à 12h30 sur la Grande-Place du Complexe Desjardins et tout le monde est invité à chanter pour accompagner les musiciens.

Noël cuivré… pour tubas et trombones!

Grande-Place du Complexe Desjardins

150, rue Sainte-Catherine Ouest

13 décembre | 12h30 | Gratuit