Jouer le baroque

icone Culture
Par Romeo Mocafico
mardi 11 décembre 2018
Jouer le baroque
L'Atelier de musique baroque lors de l'opéra du 1er décembre (Crédit Romeo Mocafico).
L'Atelier de musique baroque lors de l'opéra du 1er décembre (Crédit Romeo Mocafico).
Ce mardi, les étudiants de l’Atelier de musique baroque de l’UdeM investissent la salle Serge-Garant pour présenter quelques nouvelles techniques acquises au cours de la session.

Le directeur de l’Atelier, Luc Beauséjour, guidera le groupe lors de ce qui sera le dernier concert de l’année pour la troupe. La trentaine d’étudiants musiciens auront l’occasion de jouer des instruments propres à cette musique de chambre.

Nouveaux horizons

L’enseignante en gestuelle et danse baroque Marie-Nathalie Lacoursière a collaboré avec l’Atelier lors de la préparation de l’opéra The Fairy Queen, présenté le 1er décembre dernier à la Faculté de musique. La chorégraphe indique que les étudiants se sont entraînés avec des instruments traditionnels du genre, qu’ils n’avaient parfois jamais eu l’occasion d’essayer auparavant.

« Ce qui va caractériser le baroque, c’est avant tout ses instruments, explique-t-elle. On a, par exemple, des trompettes naturelles, c’est-à-dire sans piston. Une des étudiantes a décidé de s’y mettre récemment pour l’opéra. C’est extrêmement difficile, mais c’est pédagogique. »

Ce mardi, on retrouvera également des violons, du clavecin, des flûtes et des hautbois, tous représentatifs de ce genre musical du XVIIe siècle. L’évènement est gratuit et se tiendra à 19 h 30.