Des déménagements à prévoir

icone Campus
Par Félix Lacerte-Gauthier
mercredi 17 janvier 2018
Des déménagements à prévoir
En 2022-2023, l’École de travail social devrait s’installer dans le pavillon Marie-Victorin. (Photo : Benjamin Parinaud)
En 2022-2023, l’École de travail social devrait s’installer dans le pavillon Marie-Victorin. (Photo : Benjamin Parinaud)
D’abord adopté en 2008 par le conseil de l’Université, le Plan directeur des espaces a été mis à jour au cours de l’hiver afin de tenir compte de l’ouverture prochaine du campus MIL. Dès 2019, les départements de chimie, de physique, de sciences biologiques et de géographie y déménageront.

En 2019, à la suite du déménagement du Département de chimie qui y est actuellement situé, le Plan prévoit que le pavillon J.-Armand-Bombardier soit vendu à Polytechnique. (Photo : Benjamin Parinaud)

(Photo : Benjamin Parinaud)

En 2019, à la suite du déménagement du Département de chimie qui y est actuellement situé, le Plan prévoit que le pavillon J.Armand-Bombardier soit vendu à Polytechnique.

 

En 2023, l’UdeM devrait mettre en vente ses deux conciergeries situées aux 3050 et 3060, boulevard Édouard-Montpetit. (Photo : Benjamin Parinaud)

(Photo : Benjamin Parinaud)

En 2023, l’UdeM devrait mettre en vente ses deux conciergeries situées aux 3050 et 3060, boulevard Édouard-Montpetit.

 

Vers le campus MIL

En 2022-2023, il est prévu que l’Institut de valorisation des données (IVADO) et l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA), deux centres de recherche en intelligence artificielle, déménagent dans un nouveau bâtiment, au 1000, avenue Beaumont.

En 2025, le Département de mathématiques et de statistique ainsi que celui d’informatique et de recherche opérationnelle s’installeront sur le campus MIL. « Il n’y a encore rien d’officiel, confie le directeur du département d’informatique et de recherche opérationnelle, Pierre Poulin. Si toutes les sciences sont déjà au campus MIL, on a un certain avantage à y être également. Mais en tant que directeur de département, je ne peux pas encore m’exprimer totalement tant que je n’ai pas la confirmation du déménagement. »

 

En 2022-2023, l’École de travail social devrait s’installer dans le pavillon Marie-Victorin. «Avec ce transfert dans les espaces qu’occupaient sciences biologiques, le Département viendra donc rejoindre ses partenaires, l’École de psychoéducation, ainsi que le Département de psychologie, explique l’adjoint au vice-doyen planification et infrastructures de la FAS, Patrick Poulin. Le pôle du domaine de l’intervention sera ainsi renforcé.» (Photo : Benjamin Parinaud)

(Photo : Benjamin Parinaud)

En 2022-2023, l’École de travail social devrait s’installer dans le pavillon Marie-Victorin. «Avec ce transfert dans les espaces qu’occupaient sciences biologiques, le Département viendra donc rejoindre ses partenaires, l’École de psychoéducation, ainsi que le Département de psychologie, explique l’adjoint au vice-doyen planification et infrastructures de la FAS, Patrick Poulin. Le pôle du domaine de l’intervention sera ainsi renforcé.»

 

Le pavillon 2910, boulevard Édouard-Montpetit accueille actuellement le Département de philosophie, la Faculté des études supérieures et postdoctorales et la Direction générale des bibliothèques. Il est prévu qu’en 2026, le Département de philosophie soit déplacé au pavillon Lionel-Groulx. Les derniers déménagements planifiés se dérouleront au cours de cette période. (Photo : Benjamin Parinaud)

(Photo : Benjamin Parinaud)

Le pavillon 2910, boulevard Édouard-Montpetit accueille actuellement le Département de philosophie, la Faculté des études supérieures et postdoctorales et la Direction générale des bibliothèques. Il est prévu qu’en 2026, le Département de philosophie soit déplacé au pavillon Lionel-Groulx. Les derniers déménagements planifiés se dérouleront au cours de cette période.