Cinéma et art de rue

icone Culture
Par Camille Feireisen
jeudi 4 juin 2015
Cinéma et art de rue
Le Festival MURAL commence ce 4 juin et se poursuivra jusqu'au 14 juin. Crédit photo: Flickr/Retis https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode
Le Festival MURAL commence ce 4 juin et se poursuivra jusqu'au 14 juin. Crédit photo: Flickr/Retis https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode
Du 4 au 14 juin, le cinéma Excentris célèbre l’art urbain, en partenariat avec le festival international d’art public, Mural. Du cinéma, des conférences, des expositions et des activités extérieures sont proposés au public pendant dix jours.

Pour l’occasion, l’événement intitulé Court dans la rue collabore avec les Rencontres internationales du documentaire de Montréal, le Festival du nouveau cinéma et d’autres professionnels du milieu, pour proposer une série de courts métrages à voir gratuitement, durant une dizaine d’heures par jour. Les festivités auront lieu sur le boulevard Saint-Laurent (section piétonnisée), la rue Sherbrooke et l’avenue du Mont-Royal. Pour les amateurs d’art urbain, le cinéma accueille une exposition du graffiteur Zoltan Veevaete. Déjà présent lors de l’édition 2014 du festival Mural, l’artiste s’est tourné vers les affiches de films de Bollywood et leur conception artisanale.

L’histoire de l’art urbain

Trois documentaires et un film seront présentés pour faire découvrir les différentes facettes de l’art urbain aux spectateurs. De l’histoire de la peinture de rue dans le documentaire Gesso en passant par le graffiti comme manière d’aborder les luttes sociales dans The Legend of Cool « Disco » Dan, les oeuvres diffusées décrivent les évolutions de l’art de rue, des années 80 à nos jours, sans oublier les années 90 et l’histoire de la french touch avec le film Eden. Enfin, six conférences aborderont la ville et les enjeux de l’art urbain, grâce à l’intervention d’artistes, d’architectes, de photographes et de professionnels issus du milieu de la culture.