Charte de l’UdeM : Clarifications pour les étudiants

icone Campus
Par Michel Hersir
jeudi 26 janvier 2017
Charte de l’UdeM : Clarifications pour les étudiants
La rencontre vise à améliorer la communication autour de la recherche. (Crédits: Wikimédia Commons | Stephane Batigne)
La rencontre vise à améliorer la communication autour de la recherche. (Crédits: Wikimédia Commons | Stephane Batigne)
À l’occasion de son conseil central du 25 janvier, la FAÉCUM a déposé son rapport concernant la refonte de la charte de l’UdeM, devant ses associations membres. Si la Fédération s’est montrée favorable à la majorité des changements proposés, elle reste vigilante sur certains points.

Selon l’analyse des changements proposés par le Conseil de l’Université, la direction de la FAÉCUM affirme que, de façon générale, les changements seront positifs. « En ce qui concerne les répercussions sur les étudiants, ces modifications amèneront soit le statu quo, soit une amélioration de la représentativité de la communauté étudiante au sein de l’UdeM », atteste la secrétaire générale de la Fédération, Andréanne St-Gelais.

Toutefois, deux points ont été discutés avec les associations membres pour modifications. D’abord, la FAÉCUM propose de conserver le libellé actuel de la Charte du point 20a) sur les pouvoirs de l’Assemblée universitaire de la Commission des études.

L’autre modification souhaitée concerne le point de la nomination du recteur. La Fédération affirme que la modification ne donnerait pas de pouvoir décisionnel aux étudiants et propose de créer un collège électoral qui aurait un réel pouvoir sur la nomination du recteur à l’instar de l’Université Laval et à l’Université Sherbrooke.

L’exécutif de la Fédération a également profité de l’occasion pour mettre au clair certains éléments énoncés dans les médias au sujet de la charte. « On a entre autres pu lire que la Charte allait permettre à des individus extérieurs, à des entreprises privées, de décider des orientations générales, explique Andréanne. C’est faux, car même avec les changements, les orientations générales de l’UdeM seront toujours décidées par l’Assemblée universitaire, dont les professeurs détiennent la majorité des sièges. »

Malgré une réception assez positive du rapport du Bureau exécutif de la part des associations, des critiques ont été émises. Certaines associations, telles que l’Association des étudiants en géographie de l’UdeM (AGÉUM), ont indiqué que la rapidité des consultations contraint le Conseil Central à n’évaluer que la qualité des propositions sur la table. Ces dernières soulèvent qu’un processus plus long aurait permis d’optimiser la refonte.

  • PARTAGE