Cambridge : l’affichage public des notes contesté

icone Societe
Par Camille Dufétel
lundi 25 mai 2015
Cambridge : l’affichage public des notes contesté
Actuellement et depuis 2010, les étudiants de l’Université de Cambridge reçoivent leurs notes de manière privée, avant que celles-ci ne soient affichées à l’extérieur de la Senate House. Crédit photo: Flickr/llee_wu https://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/legalcode
Actuellement et depuis 2010, les étudiants de l’Université de Cambridge reçoivent leurs notes de manière privée, avant que celles-ci ne soient affichées à l’extérieur de la Senate House. Crédit photo: Flickr/llee_wu https://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/legalcode
Dans une pétition lancée il y a quelques jours, des étudiants de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, exigent que l’Université laisse le choix aux étudiants d’être inscrits ou non sur les listes publiques de résultats d’examens, nous apprend The Guardian.

La pétition, mise en ligne par le collectif d’étudiants Our grade, our choice, était signée par plus de 1200 étudiants ce lundi 25 mai. « Le système actuel de listes nominatives à Cambridge signifie que nos résultats sont publiés en ligne, à l’extérieur de la Senate House [NDLR : situé au centre de la ville, ce bâtiment accueille les cérémonies de diplômes], dans nos facultés et dans d’autres publications sur lesquelles nous avons absolument aucun contrôle », peut-on lire sur la pétition (traduit de l’anglais).

Selon l’étudiant en sociologie Louis Reynolds, il arrive que des étudiants prennent des photos des notes et les publient sur les réseaux sociaux. Ce dernier estime que cela peut être humiliant, lit-on dans le quotidien britannique.

L’étudiante en psychologie Nadia Ayed a indiqué au Guardian que beaucoup d’étudiants trouvaient cette pratique stressante. « Cela peut avoir des effets psychologiques négatifs, comme la baisse de l’estime de soi, la honte et l’anxiété, qui affectent sérieusement le bien-être », a-t-elle ajouté.

Depuis 2010, les étudiants de l’Université de Cambridge reçoivent leurs notes de manière privée avant que celles-ci ne soient affichées à l’extérieur de la Senate House.

À l’Université d’Oxford, la publication des résultats a cessé en octobre 2009, nous apprend le quotidien britannique ; 40 % des étudiants avaient demandé à ce que leurs noms soient retirés des panneaux d’affichage.

Aussi repris par Le Figaro étudiant.