Quartier Libre remporte le grand prix universitaire du Devoir de la presse étudiante

icone Societe
Par Camille Dufétel
mercredi 29 avril 2015
Quartier Libre remporte le grand prix universitaire du Devoir de la presse étudiante
Capture d'écran -- Numéro Recherche militaire: l'université dans la mire?
Capture d'écran -- Numéro Recherche militaire: l'université dans la mire?

Quartier Libre a reçu le grand prix universitaire du Devoir de la presse étudiante 2015. Le prix lui a été remis le 28 avril à la Société des Arts Technologiques. Le concours est organisé par les Amis du Devoir et la soirée mettait la liberté de la presse à l’honneur.

Tandis que la rédactrice en chef du Devoir, Josée Boileau, animait  cette troisième édition du concours, le président du jury, Alain Saulnier, a annoncé les lauréats.

Le prix pour la catégorie collégiale a été remis  au journal  étudiant du cégep de Saint-Jérôme, le Trouble tête, qui a « seulement cinq ans d’existence », a tenu à souligner M. Saulnier. Ce dernier a également insisté sur la qualité des candidatures reçues au niveau collégial cette année. Le journal a aussi reçu deux prix «Coup de coeur».

Au niveau universitaire, Quartier libre a remporté le grand prix, pour la deuxième fois en trois ans d’existence du concours, puisqu’il l’avait déjà remporté en 2013. M. Saulnier a précisé que le choix du jury s’était notamment basé sur le dossier: Recherche militaire, issu du numéro L’Université dans la mire? du 25 février 2015 (et notamment sur l’article de la journaliste Lindsay-Anne Prévost, Financement: Quel lien avec la défense?, qui a reçu le prix du meilleur article de la session d’hiver 2015) mais également, entre-autres, sur la stratégie numérique du journal. 

Le journal de l’Université Laval, Impact Campus, a obtenu une mention d’honneur. Le prix « Coup de coeur » a quant à lui  été attribué au journal de l’UQAM, le Montréal Campus.

Les deux prix (collégial et universitaire) étaient accompagnés d’une bourse de 2 500 $ et d’une caricature de Garnotte, caricaturiste au Devoir. Les prix « coup de coeur » ont obtenu une bourse de 1000 $. Les rédacteurs en chef du Trouble tête et du Quartier Libre, respectivement Maxime Doyon-Laliberté et Camille Dufétel, sont invités par Mme Boileau à passer une journée d’observation au sein de la rédaction du Devoir